Assemblée régionale: une séance houleuse

Avec le soutien de

Les membres de la minorité ont tiré à boulets rouges sur le Chef-Commissaire, Serge Clair, lors de la séance de l’Assemblée Régionale de Rodrigues du mardi 6 mai. 

L’ambiance ne s’est guère améliorée à l’Assemblée Régionale de Rodrigues, dont la deuxième séance de l’année s’est tenue ce mardi 6 mai. Les choses ont repris, houleuses comme à l’accoutumée, sous la présidence du président de l’hémicycle Soopramanien Sooprayen. 
 
L’accrochage verbal habituel entre ce dernier et Johnson Roussety, leader du Front patriotique rodriguais, n’est pas passé inaperçu. Johnson Roussety lui reprochait ce qu’il estime être son parti pris. Ce à quoi Soopramanien Sooprayen a rétorqué qu’il fait son travail du mieux de ses capacités et selon sa conscience.
 
Trente questions étaient initialement à l’ordre du jour. Dix d’entre elles étaient adressées au Chef commissaire. Celui-ci a été interrogé sur les salaires des enseignants du cycle pré-primaire, l’agriculture, les congés sans soldes des fonctionnaires, et la desserte aéronautique, entre autres. Serge Clair en a profité pour annoncer que les résidents de l’île obtiendraient bientôt des subsides sur les produits pharmaceutiques. 
 
Les autres questions étaient adressées aux différents commissaires. Il a été question de l’installation du «CT Scan», du projet de route qui doit relier Grande-Montagne à Graviers et du secteur de la pêche, pour ne citer que celles-ci. Dix-huit questions ont été «withdrawn» de l’ordre du jour.
 
C’est le Minority Leader Gaétan Jabeemissar qui a ouvert les hostilités. Répondant à une question de celui-ci sur l’utilisation judicieuse des «demonstration plots and breeding centres owned» par l’Assemblée régionale, le Chef commissaire a soutenu que ces installations ont été mises à la disposition de diverses sociétés coopératives afin de faire progresser le secteur agricole. Réponse qui n’a pas été agrée par l’ensemble de la minorité, qui estime que ces «bijoux du pays» doivent être utilisés par les autorités elles-mêmes afin d’en faire profiter toute la population.
 
Les membres de la minorité ont tour à tour tiré à boulets rouges sur le Chef commissaire, sur le commissaire de la pêche, Richard Payandee, et sur le commissaire aux Infrastructures publiques, Simon Pierre Roussety. A l’ajournement des travaux, un «statement» de l’Ajointe au chef commissaire Francette Gaspard Pierrelouis a fait tiquer plus d’un. Elle a donné la réplique à «un certain parti politique», qui avait accusé les autorités de n’avoir pas versé les subsides aux jeunes rodriguais qui effectuent des études universitaires à Maurice. L’adjointe de Serge Clair a affirmé que les étudiants ont au contraire déjà obtenu leur dû. 
 
Contactés, des parents dont les enfants étudient à Maurice soutiennent que tel n’est pas le cas. Certains jeunes se seraient en effet plaints de faire face à des difficultés financières sans l’appui financier de cette subvention.
 
La prochaine séance de l’Assemblée Nationale a été fixée au mardi 8 juillet.
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires