Alimentation : Faites le plein pour l’hiver

Avec le soutien de

Les légumes utilisés pour la composition de la salade verte stimulent le système immunitaire et augmentent la résistance aux infections en hiver.

L’hiver s’installe doucement. Une bonne alimentation peut vous aider à affronter le changement de saison. Sharon Francken, diététicienne chez «NaturHouse», nous éclaire sur le sujet.

«Une consommation d’au moins cinq fruits et légumes crus permet de combler largement les besoins nutritionnels recommandés et faire face au changement de saison», expliquela diététicienne. Dans leprocessus de défense del’organisme en saison hivernale,la consommationde vitamines, de minérauxet d’oligo-éléments est importante.

«Il faut donner au corps les aliments nécessaires pour booster les défenses du système immunitaire. Pour cela, il faudrait couvrir les besoins en vitamines C (acide ascorbique), qui a un effet antioxydant», poursuit SharonFrancken. L’acide ascorbiquen’est pas assimilé parle corps, explique-t-elle. «Il faut absolument couvrir les besoins, - qui s’élèvent à 75 mg par jour pour un adulte bien portant, - en consommant des aliments riches en vitamine C chaque jour.»

La vitamine C se retrouve dans divers fruits et légumes, notamment le citron, le pamplemousse, l’orange, mais aussi dans le kiwi, l’ananas, la tomate, l’épinard, la salade verte, le citron et le chou. Ces fruits et légumes stimulent le système immunitaire et augmentent la résistance aux infections. Toutefois, pour préserver la vitamine C, il faut consommer les fruits et les légumes crus, car elle résiste mal à la chaleur. «De plus, elle s’oxyde à l’air. Donc, il faut faire attention et consommer rapidement les aliments après les avoir épluchés», souligne la diététicienne.

Les vitamines E que l’on retrouve dans le germe de blé, la noix, la noisette, et l’amande, entre autres, sont aussi importantes. Ces aliments, grâce à leur pouvoir antioxydant, protègent les cellules des différentes agressions et favorisent la circulation du sang. Le zinc présent dans les crustacés, les champignons, le boeuf et les produits laitiers, aident à lutter contre les infections respiratoires liées au rhume tandis que le yaourt et le lait fermenté assurent, eux, le bon équilibre de la flore intestinale et stimulent la défense immunitaire. Pour lutter contre la grippe, certains aliments doivent être consommés sans modération.

Notamment l’ail, l’oignon et l’échalote. Mais également le thym qui est considéré comme un fortifiant prévenant les mauvais effets du froid. Les oeufs et les poissons d’hiver, comme le saumon, participent, de leur côté, à la fabrication d’anticorps.

Pensez aussi à inviter les fruits de mer à votre table cet hiver car ils sont riches en oméga-3. Mais attention aux repas trop gras et lourds qui fatiguent l’organisme et qui rendent le corps moins résistant aux infections. Il faut donc éviter les charcuteries, les plats en sauce, les fritures, les pâtisseries et les fromages.

Selon Sharon Francken, l’huître, riche en zinc et en oligo-éléments, fait partie des aliments à ne pas négliger cet hiver. Pour résumer, au rayon fruits, les agrumes sont à privilégier car ils regorgent de vitamines C. Du côté des légumes, favorisez ceux de la famille des choux comme le brocoli et le chou-fleur.

À ceux qui consomment de la viande, la diététicienne leur conseille des pièces maigres faisant entre 8 et 12 g. Mais vous n’êtes pas obligés de les manger tous ensemble. Sharon Francken conseille de consommer les aliments à une bonne fréquence. Par exemple, vous pouvez en incorporer deux ou trois dans vos repas quotidiens. Elle insiste sur l’importance de choisir des aliments qui favoriseront la construction musculaire et renforceront les os ainsi que le système immunitaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires