La police anti-émeutes bloque des manifestants à Istanbul

Avec le soutien de

La police turque anti-émeutes a tiré jeudi des grenades lacrymogènes et au canon à eau pour empêcher des centaines de manifestants de gagner la place Taksim dans le centre d'Istanbul, où ils voulaient manifester à l'occasion du 1er-Mai.

Les autorités ont interdit tout rassemblement jeudi sur cette place, foyer en mai-juin 2013 d'un mouvement de contestation contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Le réseau des transports publics a été partiellement fermé et des milliers de policiers anti-émeutes ont été déployés à Istanbul, officiellement par mesure de sécurité.

Les manifestants qui ont tenté de briser les cordons de police dans le quartier de Besiktas, sur les rives du Bosphore non loin de Taksim, ont été repoussés à l'aide de canons à eau et de grenades lacrymogènes, a rapporté un journaliste de Reuters.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires