La police anti-émeutes bloque des manifestants à Istanbul

Avec le soutien de

La police turque anti-émeutes a tiré jeudi des grenades lacrymogènes et au canon à eau pour empêcher des centaines de manifestants de gagner la place Taksim dans le centre d'Istanbul, où ils voulaient manifester à l'occasion du 1er-Mai.

Les autorités ont interdit tout rassemblement jeudi sur cette place, foyer en mai-juin 2013 d'un mouvement de contestation contre le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan.

Le réseau des transports publics a été partiellement fermé et des milliers de policiers anti-émeutes ont été déployés à Istanbul, officiellement par mesure de sécurité.

Les manifestants qui ont tenté de briser les cordons de police dans le quartier de Besiktas, sur les rives du Bosphore non loin de Taksim, ont été repoussés à l'aide de canons à eau et de grenades lacrymogènes, a rapporté un journaliste de Reuters.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x