Fraude de Rs 105 millions: Winsy Buttié interpellée à son domicile ce mercredi

Avec le soutien de

Winsy Buttié a été dénoncée par Clensy Appavoo qui a découvert l’ampleur de la fraude à partir d’une réclamation de la «Mauritius Revenue Authority».

Elle est attendue aux Casernes centrales ce mercredi 30 avril. Winsy Buttié, la Personal Assistant de Clensy Appavoo,Chief Executive Officer (CEO) du cabinet conseilAppavoo & Associates, devrait s’expliquer suite aux accusations de délits financiers portées par son employeur à son encontre. Selon les recoupements de la police, elle a été interpellée par les limiers ce matin, mercredi 30 avril.

Winsy Buttié est accusée d’avoir détourné, ces cinq dernières années, une somme de Rs 105 millions. Cela, en falsifiant les comptes de son employeur, en détournant le compte personnel du fils de ce dernier, en gonflant son salaire ainsi que ceux de deux chefs comptables de la société et en mettant sa propre mère sur la fiche de paie… Elle a été dénoncéemardi 22 avril par Clensy Appavooqui a découvert l’ampleurde la fraude à partir d’uneréclamation de la Mauritius Revenue Authority (MRA).

Assisté de l’avocat Antoine Domaingue, Senior Counsel (SC), Clensy Appavoo a expliqué aux hommes des assistants-commissaires de police (ACP) Pregarsen Vuddamalay et Hemant Jangi qu’il a toujours été en règle avec le fisc. En apprenant en février dernier que sa société devait Rs 10 millions à la MRA et qu’il aura aussi à régler des amendes de plus de Rs 2 millions, il a commencé à avoir des doutes sur l’intégrité de celle qui est à ses côtés depuis la fondation de son entreprise, en 1989, et qu’il a également nommé Human Resource Manager.

En faisant un audit discret, il aurait découvert que Winsy Buttié, accessoirement propriétaire de chevaux de courses et proche de certaines pontes au Mauritius Turf Club (MTC), aurait également mis la main sur les contributions des salariés au National Pension Scheme (NPS) et au Pay As You Earn (PAYE)… Pire : elle aurait utilisé un tampon de sa signature pour des virements conséquents et se serait attribué plusieurs augmentations salariales faramineuses, faisant envoler son cachet jusqu’à Rs 140 000 par mois !

Afin d’acheter le silence de deux chefs comptables et d’un planton de la société, Winsy Buttié est accusée de leur avoir attribué des augmentations salariales conséquentes. Les deux premiers ont été appelés devant un comité disciplinaire. Ils ont accepté les faits, soumis leur démission et remboursé la somme escroquée par chèques.

En fouillant davantage, Clensy Appavoo dit aussi avoir découvert que Winsy Buttié se serait servie dans son compte personnel. Sans doute à travers l’Internet banking. Elle aurait détourné ses économies évaluées à près de Rs 18 millions.

L’argent volé était, selon le CEO de ce cabinet, injecté sur le compte de la société avant de se retrouver sur celui de Winsy Buttié, sur celui d’employés fictifs sur la fiche de paie, à l’instar de sa mère, Marie Denise Henri, qui aurait perçu plus de Rs 2 millions. Des gens proches de Winsy Buttié, issus du monde des courses hippiques, dont un bookmaker connu de la place, auraient également touché la timbale.

L’ancien président de la Mauritius Employers’ Federation met aussi Winsy Buttié à l’index pour s’être  approprié des économies de Rs 550 000 sur le compte d’un de ses fils. Des chéquiers en sa possession ont aussi révélé des paiements de Rs 300 000 à deux reprises rien que le mois dernier. Ce alors qu’elle avait été appelée devant un comité disciplinaire pour s’expliquer sur ces malversations.

L’enquête interne menée par Clensy Appavoo aurait révélé que la fraude a débuté en 2009 et s’est accentuée avant de prendre de l’ampleur entre 2011 et 2013. Le CEO a fait bloquer tous les chéquiers en la possession de Winsy Buttié.

Au CCID, l’on se pose des questions sur la complicité éventuelle des proches de l’ancienne Personnal Assistant dans cette vaste fraude. Le Passport & Immigration Offi ce a émis une objection to departure à l’encontre de Winsy Buttié.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires