Arrêté pour avoir agressé une Sud-Africaine, il avoue le viol d’une Malgache

Avec le soutien de

 Kersley Henry Margotton, un maçon, a été arrêté hier, lundi 28 avril, par la police de Grand-Baie pour avoir agressé une Sud-Africaine.

Deux délits commis en un mois. Hier, lundi 28 avril, Kersley Henry Margotton, un maçon de 35 ans, a été arrêté par la police de Grand-Baie pour un forfait, et a avoué en avoir commis un autre. Il aurait violé une employée d’hôtel de nationalité malgache le 5 avril. Et il est accusé d’avoir agressé une ressortissante sud-africaine vendredi dernier sur la route principale de Grand-Baie.

Cet habitant de Camp-Carol a été présenté au tribunal de Mapou hier. Il répond d’une accusation provisoire d’attentat à la pudeur et de viol. Incarcéré à la prison centrale de Beau- Bassin, il y restera jusqu’à la semaine prochaine. Le procès d’attentat à la pudeur sur la Sud-Africaine a été pris sur le fond hier. Le jugement sera prononcé le 2 mai, la victime devant quitter le pays.

Ce sont les caméras de surveillance installées dans la région qui ont permis à la police de Grand-Baie d’identifier le suspect. Kersley Margotton, qui avait pris soin de masquer son visage avec un mouchoir, avait pris en filature deux jeunes Sud- Africaines sur la route principale de Grand-Baie. Puis, il s’en serait violemment pris à l’une d’elles.

La victime doit son salut à des jeunes qui passaient par là à bord d’une voiture. L’amie de la victime aurait interpellé le conducteur du véhicule: «Please, help, help, this guy just punched my friend.»

Le suspect aurait, dans un premier temps, tenté d’intimider le groupe de jeunes en le menaçant de lancer une pierre sur la voiture. Le conducteur se serait alors arrêté un peu plus loin avant de descendre de son véhicule, accompagné de ses amis. Le présumé agresseur aurait ainsi arraché la robe de la victime avant de prendre la fuite.

Ce remue-ménage a attiré les habitants de cité La Lumière, qui sont sortis en bordure de route. Le suspect s’est alors glissé parmi eux, à visage découvert. Mais comme il portait toujours les mêmes vêtements, il a pu être identifié.

Interrogé par les enquêteurs au sujet de l’agression sexuelle qu’il aurait perpétrée sur une jeune ouvrière malgache le 5 avril, Kersley Margotton a avoué en être l’auteur. Le viol aurait été commis dans la région de La Croisette, à Grand-Baie. Il aurait attaqué la jeune ouvrière qui empruntait un sentier comme raccourci.

L’enquête sur cette affaire est placée sous la supervision de l’assistant commissaire de police, Devanand Reekoye, le Northern Divisional Commander.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires