La réponse de Bérenger à Collendavelloo

Avec le soutien de

Les déclarations d’Ivan Collendavelloo à la presse ont blessé certains de ses camarades au sein du bureau politique du MMM. 

Il n’était pas prévu que le bureau politique (BP) du MMM vote, ce lundi 28 avril, la fin du Remake et la rupture des négociations avec Navin Ramgoolam. Selon un membre du BP des mauves, il s’agissait surtout d’une manière pour Paul Bérenger de «réaffirmer son leadership et son contrôle sur le MMM» suite aux sorties récentes d’Ivan Collendavelloo dans la presse.  

Avec 40 votes pour la résolution et une abstention, il semble que le patron du MMM ait réussi son coup. Les déclarations de Collendavelloo ont déplu à un bon nombre de membres du BP. «A entendre Ivan, il n’y a que lui qui parle au sein du MMM et que les autres se taisent», s’exclame l’un d’entre eux. «Il a dit des choses qui ont blessé le parti. Il y a un sentiment d’incompréhension et de tristesse», ajoute un autre.

Toutefois, malgré cette décision, le MMM «ne ferme pas la porte au MSM», a déclaré Paul Bérenger après la réunion du BP. Il faudra cependant «renégocier» les termes d’une nouvelle alliance, a-t-il précisé. Et aucune alliance ne sera possible avec le PTr sans un «grand nettoyage» du pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires