Ramgoolam : «Sans accord avec le MMM, je ne peux pas présenter la réforme au Parlement»

Avec le soutien de

Le Premier ministre regrette la fin des discussions avec Paul Bérenger alors que «nous étions très près d’un accord». 

«C’est bête d’arriver aussi près d’un accord et de ne pas réussir.» Navin Ramgoolam a regretté la rupture des discussions avec Paul Bérenger au sujet de la réforme électorale, lors d’un point de presse faisant suite au comité exécutif du PTr ce lundi 28 avril.

Il affirme que, faute de majorité, il lui est impossible d’amener un projet de loi. «Sans accord avec le MMM, je ne peux pas présenter la réforme au Parlement», a-t-il précisé, avant d’ajouter que Bérenger et lui-même «ti bizin travay ansam pou le byen du pei».

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires