Restauration : Nobbys Steakhouse renaît de ses cendres

Avec le soutien de

Depuis février, le restaurant Le Nobbys, sis à Curepipe, a rouvert ses portes pour faire revivre toute l’expérience d’antan des lieux.

Sis à Curepipe, la très réputée steakhouse, Le Nobbys, renaît de ses cendres. Depuis février, ce restaurant, qui a marqué les esprits et qui a reçu à ses tables plusieurs personnalités d’ici et d’ailleurs, a rouvert ses portes pour faire revivre toute l’expérience d’antan des lieux. Un objectif fixé par la nouvelle gérante Priscilla Desvaux de Marigny. Elle est épaulée dans cette tâche par Franf Arlandoo. Ce dernier a été l’assistant de Norbert Coquet, le gérant du Nobbys depuis sa fondation dans les années 1970.

Plus d’une dizaine d’années se sont écoulées depuis que Norbert Coquet a mis la clé sous le paillasson, situation économique oblige. Deux autres propriétaires lui ont succédé en ces lieux avant d’abandonner l’aventure culinaire.

«Cela m’a fait un petit pincement au coeur de savoir le restaurant fermé depuis une année. En reprenant la barre nous avons tenu à garder le nom Nobbys qui est connu à travers l’île et aussi parce que je suis très reconnaissant envers Nobert Coquet qui m’a beaucoup appris»,raconte Franf Arlandoo.

Commencent alors en novembre dernier de grands travaux pour redonner à l’endroit son cachet d’antan au niveau de la décoration mais surtout au niveau des plats. Notamment, ce goût si particulier de la cuisine du Nobbys. La steak & seafood house emploie pour cela quatre membres du personnel en salle et quatre autres en cuisine. Ces derniers sont dirigés par le chef Georges Martin, qui compte plus de 40 ans de service.

«Nous sommes retournés à l’ancienne carte et avons aussi ajouté des nouveautés avec le coup de main du chef belge Thierry Rougier», fait valoirFranf Arlandoo.

Ouvert pour déjeuner et dîner de lundi à samedi, vous pouvez y déguster en sus du fameux steak mix grill, du foie de poulet peri peri, un bon calamar à la sauce italienne, du champignon farci façon Nobbys, des moules farcies ou encore des noix de St. Jacques.

Les végétariens ne sont pas en reste. Le bon Hot veg platter fait son comeback entre les pointes d’asperges à la sauce au fromage, le champignon farci aux épinards ou encore un bon gratin de coeur de palmiste en entrée. Vous pouvez même y trouver des sandwichs façon baguette française.

Seul changement. Le Nobbys n’est plus réservé qu’à l’élite aujourd’hui. Comptez de Rs 100 à Rs 200 pour les entrées et à partir de Rs 250 pour le plat principal.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires