Deux policiers et un activiste islamiste tués en Egypte ( Mis à jour )

Avec le soutien de

Des activistes ont ouvert le feu sur les forces de sécurité qui intervenaient contre leur repaire situé à Borg el Arab, à 45 km au sud-ouest d'Alexandrie, lors d'une opération visant à "arrêter un certain nombre d'éléments terroristes".

Le premier-lieutenant Ahmed Saad et l'activiste Hassan Abdel Aal ont été tués durant l'opération. Un second activiste a été arrêté, souligne le ministère.

Les forces de sécurité ont saisi des armes, dont des ceintures d'explosifs et deux armes automatiques.

Le général Ahmed Zaki a pour sa part trouvé la mort dans l'explosion de son véhicule devant sa maison située dans la Ville du 6-Octobre, à 32 km de la capitale égyptienne, a précisé la chaîne d'informations de la télévision publique, Nile News.

Les attentats visant les forces de police se multiplient en Egypte depuis l'éviction du président islamiste Mohamed Morsi par les forces armées en juillet dernier.

L'ex-chef de l'armée, Abdel Fattah al Sissi, devrait remporter haut la main l'élection présidentielle des 26 et 27 mai.

Les Frères musulmans, qualifiés en décembre d'organisation terroriste par le gouvernement, ont condamné ces violences.

Plusieurs de ces attaques ont été revendiquées par le groupe Ansar Bayt al Makdis

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires