Nicolas Frichot se dévoile en 10 mots

Avec le soutien de

Gagnant du concours de slam Dis-moi dix mots organisé par l’IFM à l’occasion de la Semaine de la francophonie tenue du 15 au 23 mars, Nicolas Frichot est un slammeur avec de grands rêves plein la tête. Il nous parle de lui en dix mots qui lui collent à la peau.

AUDACE

«J’aime tenter de nouvelles choses, apprendre de nouvelles techniques de slam. Chacun a sa façon de faire du slam. J’aime les défis. Je prends pour devise cette citation de Corneille : ‘A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire».

POLITIQUE

«La politique est omniprésente dans ma vie. C’est ma raison d’être. J’ai fait des études dans ce domaine. J’ai envie de travailler pour le peuple. Je suis convaincu que tout seul on peut changer quelques vies mais ensemble on peut changer des millions de vies. C’est là toute la base de la politique. Je termine actuellement un manuel sur la stratégie de campagne électorale qui sera publié à la fin d’année.»

FARCEUR

«J’aime faire des blagues. J’aime voir les gens sourire et faire rire la foule. Je trouve que c’est important car la vie est belle. J’ai fait un slam où j’ai imaginé la mort d’une copine et je n’ai pas pu m’empêcher de rire tout le long de ma prestation. Mes slams deviennent de plus en plus hilarants. Pour mon prochain numéro, je serai un comique.»

PERSÉVÉRANT

«Je suis un fonceur et je donne tout tant que je n’ai pas atteint mon objectif. Je pense qu’il faut savoir assumer ses défauts car cela rend les choses moins ennuyeuses. Lorsque j’étais au collège, j’avais de longs cheveux. J’ai fait circuler des pétitions pour que l’on ne m’oblige pas à les couper. Mais comme on n’a pas accepté j’ai changé d’école. Je pensais pouvoir changer les règles.»

RETARD

«Je ne suis pas ponctuel. J’avoue avoir un souci avec l’heure. Il y a beaucoup choses à faire dans la vie et si peu de temps pour tout réaliser quand on veut être Superman et qu’on veut sauver le monde. Même pour rendre mes livres à la librairie, j’ai toujours du retard.»

SOUILLAC

«C’est mon échappatoire. L’endroit où je vais pour me ressourcer. Pour moi, c’est le lieu idéal. Je me fais un devoir d’y aller une fois par semaine. J’habite à Quatre-Bornes mais j’y vais en bus malgré la route. Ce que je préfère là-bas ce sont les vagues. Je me sens régénérer par la suite.»

PARESSEUX

«Les autres slammeurs vont me tuer mais je suis un grand paresseux de nature. J’écris seulement quand l’envie est là. Je dors beaucoup. Mon sommeil est précieux. Mes plus gros cauchemars ne se produisent pas la nuit mais lorsque ma mère me réveille trop tôt.»

LIRE

«Je lis tout ce qui me passe sous la main, des livres sur le développement personnel en passant par ceux de Robin Sharma. J’aime aussi les auteurs français, surtout les pièces de théâtre.»

ACTION

«Une action peut valoir mille mots. On dit souvent que les Mauriciens ne font que des promesses. Je crois vraiment qu’il faut mettre en pratique les actions et trouver des solutions pour changer les choses.»

SOCIABLE

«J’aime parler et communiquer. Je suis un grand bavard. En société, je n’ai aucun problème à me mélanger à la foule. J’organise des activités sportives et des journées musicales avec les jeunes. Pour moi, c’est les autres avant moi.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires