Pravind Jugnauth: «Le MSM ne tiendra pas de meeting le 1er Mai»

Avec le soutien de

Le leader du MSM, Pravind Jugnauth, expliquant la manoeuvre du parti, après les déclarations de Paul Bérenger, ce samedi 19 avril. 

Pravind Jugnauth a, à quelques mots près, tenu le même discours que Paul Bérenger, lors d’un point de presse ce samedi 16 avril.  Il a expliqué que le MSM ne tiendra pas de meeting le 1er Mai, mais aussi  que, tout comme l’a affirmé Paul Bérenger quelques minutes plus tôt, les élections générales sont derrière la porte.

Evoquant l’avenir du Remake, Pravind Jugnauth a dit espérer qu’après ce «cooling off period», il y ait un «warming up period». Ainsi, il déclare lui aussi que «pa pe kass Remake».

 

Mobilisation en vue

Le leader du MSM a aussi annoncé que le parti démarre bientôt une série de mobilisations à travers l’île, au lieu de tenir ce meeting du 1er Mai. Cela, parce que «nous avons toutes les informations et toutes les raisons de croire que les élections générales sont derrière la porte. Quand j’écoute les déclarations de plusieurs personnes, je sais que nous allons dans cette direction».

Pravind Jugnauth indique qu’une campagne nationale sera lancée par son parti, en commençant par une première mobilisation le 30 avril, à Rivière-du-Rempart où sir Anerood Jugnauth sera également présent. Le slogan, a-t-il ajouté, sera «Bizin Vrai Sanzmen».

Précisions sur les démarches en vue d’un meeting à Curepipe

Lors de son point de presse, Pravind Jugnauth a aussi tenu à préciser que les démarches entamées en vue de tenir un meeting du 1er Mai à Curepipe avaient été faites dans un contexte où il semblait que le MMM ne comptait pas tenir de meeting conjoint. D’autant plus qu’avant le bureau politique, Navin Ramgoolam a également indiqué qu’il avait des informations selon lesquelles le MMM ne tiendra pas de meeting du 1er Mai, a argué le leader du MSM. Ce dernier a aussi précisé qu’il avait bien indiqué qu’une décision finale devait être prise une fois que le MMM aura pris sa décision lors de son comité central.

Les incidents à Ambrose

Pravind Jugnauth a aussi souligné que les incidents qui ont marqué le bureau politique des Mauves mercredi le 16 avril dernier ne sont pas l’œuvre d’activistes MSM, comme plusieurs l’ont indiqué, dont le Premier ministre lui-même. «C’est totalement faux. Il n’y avait pas de partisans MSM à Rose-Hill. La scène a été filmée, je l’ai visionnée et il n’y avait pas de militant MSM», a tenu à préciser le leader du MSM. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires