Remous au BP mauve: le MMM repère les manifestants

Avec le soutien de

Le PM et le leader de l’opposition lors de leur rencontre à la Clarisse House hier, jeudi 17 avril. © KRISHNA PATHER

Ce sont des proches d’un dirigeant MSM qui étaient les plus virulents. C’est là la conclusion à laquelle est arrivé le MMM qui a dressé une liste des manifestants qui ont invectivé le leader des Mauves lors du Bureau politique des Mauves mercredi 16 avril.

«Il y avait des militants, mais il y en avait plus du MSM que du MMM.» Cette affirmation vient de son côté du chef du gouvernement hier, jeudi 17 avril dans une déclaration à la presse après sa rencontre avec Paul Bérenger, à Clarisse House, Vacoas. «J’ai des informations en tant que ministre de l’Intérieur, que des sympathisants du MSM étaient plus nombreux à manifester leur mécontentement», a ajouté Navin Ramgoolam.

Lors de son point de presse hier, Pravind Jugnauth a été interrogé sur cette question. Et ces critiques ont provoqué un véritable fou rire chez ce dernier. Il a tout de même pris le temps de démentir une quelconque implication du MSM.

Tout comme Showkutally Soodhun, le président du MSM qui a vertement critiqué les propos du PM. «Mo demann premie minis vinn de lavan avek bann preuv, ki li vinn prouv seki li pe dir ! Nu ankor dan Remake, Remake bel e byen ON. Zame nou pu aksepte sa. Navin Ramgoolam pe sem la zizani, li pe met laguer entre MSM ek MMM.», a-t-il martelé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires