Des statistiques sur les délits commis à Rodrigues bientôt accessibles sur Internet

Avec le soutien de

Le Directeur des poursuites publiques a annoncé, ce jeudi 17 avril à Port-Mathurin, le lancement d’un site Web recensant les délits commis à Rodrigues.

L’objectif : «permettre au public d’avoir une idée des cas traités et des types de délits les plus fréquents à Rodrigues.» Dans quelques mois, des textes de loi et des statistiques sur les délits commis seront répertoriés sur un site Web. C’est ce qu’a indiqué le Directeur des poursuites publiques (DPP), Satyajit Boolell, lors d’une rencontre avec la presse cet après-midi, jeudi 17 avril, à Port-Mathurin.

Une session de formation débutera cette semaine à l’intention des officiers, des gardes-pêche et des commissions de l’environnement et de la santé. «Il est important que ces personnes soient formées afin qu’elles soient en mesure de faire appliquer les lois. Et pour cela, elles doivent connaître les textes de loi», dit-il.

Des témoignages à huis clos en cas d’abus sexuels

Selon le DPP, les cas qui posent le plus souvent problème sont ceux d’abus sexuels. «Souvent ces cas n’aboutissent pas pour plusieurs raisons. Nous allons voir cela plus en profondeur», explique-t-il. Il souhaite que les enfants victimes de ce genre d’abus aient l’opportunité de déposer à huis clos ou en chambre sous camera vidéo.

Selon Satyajit Boolell, il est important que les membres du public aient confiance en l’administration de la justice à Rodrigues. «Sinon, dans une société sans justice, l’état de droit ne peut pas exister», soutient-il. Et d’ajouter que «c’est un organisme indépendant qui ne rend de comptes à personne et où il n’y a aucune ingérence».

De janvier à mars 2014, 92 cas criminels ont été traités par le bureau du DPP à Rodrigues. En 2013, ce chiffre s’élevait à 470.

A noter qu’à Rodrigues, quatre officiers s’occupent actuellement des dossiers qui sont référés au bureau du DPP à travers un «desk» qui a été mis en place le 9 décembre 2011.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires