Pravind Jugnauth: «Nous attendons la décision du comité central du MMM samedi»

Avec le soutien de

Le bureau politique du MSM se réunira de nouveau ce samedi 19 avril suite au comité central du MMM.  

S’il doit y avoir rupture au sein du Remake, elle aura lieu ce samedi 19 avril après la décision du comité central du MMM. C’est en tout cas ce que laisse comprendre le leader du Mouvement socialiste militant (MSM) après la réunion d’urgence du bureau politique de ce parti ce jeudi 17 avril au Sun Trust.

Cette réunion fait suite à la décision prise par le BP du MMM hier après-midi de ne pas aller de l’avant avec le meeting conjoint prévu pour le 1er Mai. Pravind Jugnauth a rappelé que Paul Bérenger a annoncé que cette décision doit être avalisée par le comité central du MMM ce samedi. Le MSM a prévu une autre réunion de son BP suite à celle du comité central.

«Nous analyserons la décision du comité central et nous aviserons ensuite», a indiqué le chef du MSM, qui a précisé que la mobilisation des troupes du parti en vue du 1er mai continuera jusqu’à cette date. Rappelant encore une fois que c’est à l’initiative de Paul Bérenger que Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a démissionné de son poste de président de la République et qu’il est descendu dans l’arène politique, Pravind Jugnauth a affirmé que «le MSM a toujours été sincère au sein du Remake et face à la population».

Points de droit

Evoquant sa stratégie de défense dans le procès qui lui a été intenté par rapport à l’affaire MedPoint, l’ancien ministre des Finances a souligné qu’il a bien demandé un early trial comme le souhaitait le MMM. La motion d’annulation des procédures, qui a irrité Paul Bérenger, s’appuie sur deux points, a-t-il indiqué. «Tout d’abord, la charge qui pèse contre moi n’existe pas. Ensuite, le délai de prescription prévu par la loi pour mon inculpation était dépassé», a soutenu Pravind Jugnauth. Avant d’ajouter que ce n’est pas de sa faute si le «case a été fixé au 31 juillet» et qu’il ne pouvait «pas plaider contre une charge qui n’existe pas».

Commentant la déclaration de Paul Bérenger à l’effet que le MMM «n’a pas l’intention de casser le Remake», le chef du parti soleil a affirmé trouver cela «très positif». «Seulement, le Remake doit vraiment fonctionner. Ce ne peut pas juste être une alliance sur papier. Jusqu’ici, il y avait une rencontre tous les mercredis au domicile de SAJ. Nous avons pris la décision ensemble de faire un meeting conjoint pour la fête du travail. Des affiches ont été collées, les troupes mobilisées, le programme établi», a-t-il plaidé.    

Pravind Jugnauth a toutefois établi qu’il ne faut pas «préjuger de la décision du comité central».

Le leader du MSM a aussi évoqué l’ajournement des séances parlementaires au 13 mai. Selon lui, il s’agit-là d’un scandale «alors que la population fait face à de nombreux problèmes».

Ecouter : les extraits des déclarations de Pravind Jugnauth lors de sa conférence de presse.©Radio One

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires