Réforme électorale: une réunion historique ou juste un prétexte?

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam rencontre Paul Bérenger ce jeudi 17 avril à 17 heures à Clarisse House.

Navin Ramgoolam rencontre Paul Bérenger ce jeudi 17 avril à 17 heures à Clarisse House.

Un parfum de rapprochement entre le PTr et le MMM flotte avec persistance dans l’air. Officiellement, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger se rencontrent aujourd’hui jeudi 17 avril à 17 heures pour tenter d’arriver à un consensus sur la réforme électorale. En même temps, d’autres indications émergent qui laissent à penser qu’il ne s’agit pas que de réforme. Hier, au Bâtiment du Trésor, par exemple, Navin Ramgoolam indique qu’il devrait également discuter d’une seconde République. Pourtant, lors de la présentation de son projet sur la réforme électorale le 24 mars, le Premier ministre avait indiqué que cette question n’est pas à l’ordre du jour et qu’elle sera abordée séparément de la réforme électorale. 
 
Or, selon les informations de l’express, une seconde République accorderait des pouvoirs accrus au président qui présidera un conseil du gouvernement et le Premier ministre celui des ministres. Mais Paul Bérenger a quand même lui précisé hier que «la seconde République n’est pas à l’agenda même si le MMM est pour. Une chose à la fois. Mais si Navin Ramgoolam souhaite en parler, ce n’est pas un sujet tabou».
 
Un autre indicateur : les propos tenus par les deux leaders politiques. Navin Ramgoolam a avoué qu’il n’est pas contre une alliance avec le Mouvement militant mauricien (MMM). «Si toutes les conditions sont réunies pour une alliance, pourquoi pas. Je suis pour l’intérêt du pays», a ajouté le leader du Parti travailliste (PTr).  À l’issue de la fonction, hier, au bâtiment du Trésor, le Premier ministre n’a non plus pas caché qu’il y a effectivement une décrispation entre les deux partis. «C’est clair que le PTr et le MMM se sont rapprochés sur le dossier de la réforme électorale », a-t-il déclaré dans un premier temps. Il devait concéder qu’il y a une alchimie entre le leader du MMM et lui.
 
Aurtre lieu même langage : à la sortie du bureau politique du MMM hier, Paul Bérenger devait pour sa part ajouter que «c’est connu qu’il y a toujours eu une bonne entente entre lui (Navin Ramgoolam) et moi, même si ces derniers mois je l’évitais.»
 
Ce n’est certes pas non plus une coïncidence si le PTr et le MMM ont tous deux signifié leurs intentions de ne pas tenir de meeting le 1er Mai. Il était question que le MMM et le MSM soient sur la même estrade devant la mairie de la capitale et les travaillistes avaient donné rendez-vous à leurs sympathisants àVacoas.
 
Cette journée politique du jeudi 17 avril sera également marquée par la réunion du bureau politique du MSM où les dirigeants de ce parti ne manqueront pas de passer à la loupe les dernières déclarations de Paul Bérenger.  
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires