Le jockey Geroudis écope de deux journées de suspension

Avec le soutien de

Le cavalier sud-africain de l’écurie Rousset, Johny Geroudis, a écopé, ce matin, mardi 15 avril, de deux journées de suspension. Les commissaires lui ont aussi infligé une amende de Rs 50 000. Ils ne sont pas satisfaits de la prestation de ce cavalier dans la 4e course de la 4e journée, samedi dernier.

Johny Geroudis pilotait le grand favori Aspen Emperor. A l’arrivée, ce cheval a terminé à la 2e place derrière Bronco Buster, le compagnon d’écurie de sa monture.

Les commissaires ont reproché au jockey d’avoir maintenu la cravache dans sa main droite alors que le cheval Aspen Emperor versait continuellement à l’extérieur tout au long de la ligne droite.

Johny Geroudis leur a expliqué qu’il n’a pas voulu changer de main sa cravache puisqu’il pensait pouvoir rattraper Bronco Buster qui faisait la course aux avant-postes. Mais les commissaires n’ont pas été convaincus et ils l’ont trouvé coupable de n’avoir pas monté Aspen Emperor à leur satisfaction.

Le jockey de l’écurie Rousset a plaidé non coupable et tout laisse croire qu’il donnera avis d’appel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires