2011 dans le monde: les catastrophes naturelles

Avec le soutien de

&nbspL’année 2011 a connu son lot de catastrophes : séismes, inondations, cyclones, sécheresse. Les pays en développement, très peuplés, sont ceux qui paient le « prix » le plus lourd en vies humaines, car ils ont peu d’argent pour se protéger. Les séismes ont causé, en 2011, près de la moitié des victimes des catastrophes. Retour sur certaines de ces catastrophes naturelles.

Triple catastrophe au Japon

Un séisme, un tsunami puis un accident nucléaire. Le 11 mars, une triple catastrophe frappe le Japon, causant plus de 20 000 morts et disparus, et des dégâts se chiffrant en dizaines de milliards d''''euros.&nbsp

Le 11 mars, un tremblement de terre d''une magnitude 9 ébranle le nord-est de l''archipel. Survenu en mer, ce séisme&nbsp déclenche en outre un tsunami qui s''abat bientôt sur les côtes nippones, celles des préfectures de Miyagi, d''Iwate et de Fukushima notamment. Le mur d''eau dépasse à certains endroits 30 mètres de hauteur, selon les médias japonais. Il emporte tout sur son passage, bateaux, voitures, bâtiments, et pénètre de plusieurs kilomètres à l''intérieur des terres. Des villes entières sont rasées

Le cauchemar n''est pourtant pas encore terminé pour le Japon. Au déchaînement imprévisible de la nature succède la plus grave catastrophe nucléaire survenue dans le monde depuis Tchernobyl 25 ans plus tôt. Bâtie au bord de l''océan Pacifique, à 240 km au nord de Tokyo, la centrale de Fukushima-Daiichi est elle aussi inévitablement frappée par le séisme et le tsunami. Dans les heures et les jours qui suivent la double catastrophe naturelle, des explosions retentissent sur le site et de la fumée s''élève au-dessus de la centrale. Son circuit de refroidissement est endommagé, ses réacteurs entrent en fusion et des rejets radioactifs empêchent toute intervention sur place.

Le gouvernement impose une zone d''exclusion d''un rayon de 20 km autour de la centrale, entraînant l''évacuation de 80 000 habitants dont beaucoup, dans cette région rurale, vivaient de l''exploitation de la terre ou de la pêche. Mais même si "l''arrêt à froid" des réacteurs est présenté comme une étape essentielle, les conséquences de cette catastrophe nucléaire dureront encore longtemps: le combustible dans les réacteurs ne pourra probablement pas être retiré avant une dizaine d''années la décontamination de la centrale pourrait prendre des décennies des terres agricoles sont durablement condamnées et le ministère japonais de l''Environnement s''attend à devoir nettoyer 2 400 km2 de sol superficiel avant d''envisager un retour des habitants évacués.

L''accident de Fukushima frappe les esprits dans le monde entier et il relance aussitôt le débat sur la dangerosité de l''énergie nucléaire. Pour les opposants à l''atome, la catastrophe au Japon apporte la preuve évidente que la production nucléaire est porteuse de risques démesurés.

Plusieurs autres séismes interviennent en 2011.Nottament à trois reprises en Nouvelle Zélande (en février et en décembre).La Turquie également en octobre et en novembre, de même que l’Indonésie, le Népal, la Birmanie et l’Inde. Faisant des centaines de morts.

Inondations en Australie et en Thaïlande

Les inondations ont par ailleurs entraîné des centaines de morts et des dégâts considérables en 2011. En Australie, en particulier dans l’Etat du Queensland, des centaines de milliers de personnes sont affectées.

A partir de juillet, c''est au tour de la Thaïlande d''être partiellement sous les eaux. Les importantes pluies de mousson qui s''abattent sur le pays pendant des semaines inondent progressivement de nombreuses provinces du royaume. Surtout, elles gonflent les eaux du fleuve Chao Phraya qui menacent bientôt Bangkok en aval. Le bilan dépasse les 500 morts à travers le pays.

Des inondations sont aussi notées dans d’autres pays en 2011 : le sud de la France, la Guadeloupe, le Brésil, le Pakistan, le nord de l’Italie et&nbsp la Chine, entre autres.

Ouragan sur les Philippines

Autre catastrophe&nbsp naturelle à frapper la planète : cyclones, ouragans, tornades et tempêtes tropicales. Plusieurs pays sont concernés, dont le Sri Lanka, le sud de l’Inde, Oman, l’Amérique centrale, les Etats-Unis et les Philippines. Dans cet archipel, le typhon Washi, (mi-décembre), ont fait plus de&nbsp 1000 disparus et un millier de morts. Le typhon, qui a provoqué des inondations brutales, a balayé l''île de Mindanao, dans le sud de l''archipel.

La sècheresse, elle, est particulièrement dévastatrice en 2011 dans plusieurs régions du globe. Confrontées à l''une des pires sécheresses depuis plus d''un demi-siècle, près de 11 millions de personnes au Kenya, en Éthiopie et surtout en Somalie vivent sous la menace d''une sévère disette en 2011.Au Soudan du Sud, un tiers de la population est touché par la famine. La sècheresse sévit également en Europe, notamment la France, et en Chine.

(Sources : Reuters, Le Figaro.fr, Le Monde.fr.)

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires