1er mai: Litige entre des dirigeants du MSM et un fournisseur de repas

Avec le soutien de

Deux dirigeants&nbspdu MSM, Sunil Dowarkasing et Mireille Martin (photo),&nbspont un litige avec un traiteur. Celui-ci leur reproche le non-paiement des repas servis après le 1er mai. Eux, retorquent qu''il y a eu&nbsprupture de contrat.

Les meetings du 1er mai sont accompagnés des rituelles sorties à la plage et du briani. Les choses ne se passent pas toujours comme prévues.

C’est l’expérience faite par le Mouvement Socialiste Militant. Après le meeting du 1er mai, ce parti avait donné rendez-vous à ses partisans à la plage de Belle-Mare. Pour l’occasion, une commande de takeaway avait été passée auprès d’un certain Fookerbux. Ce dernier vient de retenir les services de Me Uttam Hurnauth pour paiement non-effectué par le MSM.

A son homme de loi, ce traiteur avance qu’il a été approché par Sunil Dowarkasing et Mireille Martin pour préparer 1800 plats qu’il devait déposer à la plage de Belle-Mare le 1er Mai pour la somme de Rs 113 400. Les deux parlementaires lui auraient donné une avance de Rs 70 000 et le reste de la somme, soit Rs 43 400, aussitôt les takeaway livrés. Depuis, il dit attendre cette somme restante. Ismaël Fookerbux confie avoir fait appel à Sunil Dowarkasing pour qu’il règle cette note.
C’est ce que confirme ce dernier. «Il y a effectivement un gros litige avec ce monsieur. Nous avions commandé Rs 1 800 takeaway pour la somme de Rs 113 400 et avons effectué une avance de Rs 70 000. Or, il se trouve qu’il n’a livré que 1 378 plats. A cause de cela, nous avons vécu un véritable calvaire. J’ai dû aller passer une autre commande à Belle-Mare pour 400 takeaway. J’ai fait le compte et je le lui ai expliqué. Au contraire, c’est nous qui avons été pénalisé. Nous avons subi, en outre, des dommages collatéraux. Nos sympathisants ont mangé à 17h. Je faisais le va-et-vient entre l’hôtel et la plage pour récupérer les takeaway à chaque fois qu’une certaine quantité était prête. Certaines personnes, irritées, ont même endommagé un bus», explique longuement Sunil Dowarkasing.

Désormais, il envisage, lui, de poursuivre le traiteur. «Je crois que je vais prendre des actions légales contre lui. Je n’ai pas manqué à mes engagements et je n’aime pas qu’il y ait des gens qui n’honorent pas leur contrat», affirme Sunil Dowarkasing.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires