«Maya Hanoomanjee et Pravind Jugnauth devraient «step down», selon le MMM

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition affirme que le ministre des Finances, Pravind Jugnauth,&nbsp et la ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, auraient dû « step down » depuis que l’affaire&nbsp MedPoint a éclaté. Paul Bérenger animait une conférence du Mouvement Militant Mauricien (MMM) ce samedi 9 avril, à l’hôtel The Link, à Ebène.

Paul Bérenger est d’avis que tout comme le Premier ministre, Pravind Jugnauth et Maya Hanoomanjee se dissimulent&nbsp derrière l’ICAC, pour ne pas répondre aux questions à l’Assemblée nationale à ce sujet.

Il demande au&nbsp ministre des Finances et à la ministre de la Santé de «&nbsp se retire » en attendant la conclusion de l’enquête sur cette affaire qu’il qualifie de «&nbsp scandale ». « Il est clair que dès le début, Maya Hanoomanjee et Pravind Jugnauth aurait dû se démissionner», a-t-il déclaré. Cela, au nom de la&nbsp moralité, de l’éthique et de la transparence, ajoute-t-il

Paul Bérenger estime qu’après l’arrestation, par l’ICAC, de Yodhun Bissessur et d’Aneerood Jeebodhun, respectivement No.1&nbsp et No. 3 du Government Valuation Office, il ne veiller à ce que&nbsp les fonctionnaires ne soient pas transformés en&nbsp bouc émissaires

Lors de ce point de presse, Paul Bérenger est également revenu sur l’affaire Infinity. Il a déclaré que Pravind Jugnauth a démontré son « incompétence » au Parlement. « C’est honteux, la façon de faire de&nbsp Pravind Jugnauth quand il a voulu prendre les choses en main lors d’une question sur l’affaire Infinity au parlement, mardi dernier. Il ne connaît même pas le dossier et a montré une nouvelle fois son incompétence », explique-t-il. Avant de rappeler que dans l’achat du bâtiment d’Infinity, il y a eu deux évaluations : Rs 300 millions lors du&nbsp premier,&nbsp et&nbsp Rs 340 millions à la suite&nbsp de la seconde évaluation.

Autre sujet abordé le leader de l’opposition : le projet Neotown. Paul Bérenger&nbsp soutient, à ce propos, que les documents déposés au Parlemkent par le ministre des Terres et du Logement, sont «&nbspaccablants ». Le MMM est en train de boucler son&nbsp dossier sur ce qu’il qualifie de «&nbspméga-scandale ».

En ce qui concerne la présence de ressortissants indiens sur Agaléga, Paul Bérenger demande au gouvernement de se prononcer au&nbsp plus vite afin de rassurer les habitants de cette île, et surtout pour dissiper la « psychose qui s’est&nbsp installée chez les habitants d’Agaléga et de Maurice ».

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires