« Les antennes relais : aucun risque pour la santé », assure le ministre Pillay Chedumbrum

Avec le soutien de

Le ministre de la Technologie de l’Information et de la Communication (TIC), Tassarajen Pillay Chedumbrum, soutient que les antennes relais installées dans les quartiers résidentiels ne comportent aucun risque.

Du lundi 25 au mercredi 27 juillet, l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) tient un atelier de travail sur l’implémentation des normes obligatoires pour le déploiement des infrastructures des antennes relais et de standards administratifs concernant les éventuels risques des ondes radios.

Néanmoins, lors du lancement de cet atelier de travail, à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis, ce lundi 25 juillet, le ministre de la Technologie de l’Information et de la Communication (TIC), Tassarajen Pillay Chedumbrum, a estimé que les ondes émises par les antennes relais ne comportent aucun risque pour la santé.

« Vous êtes, sans aucun doute, au courant des nombreuses appréhensions de la part du public et des interrogations soulevées par rapport aux équipements de transmission installés dans des quartiers résidentiels. Personnellement, je me sens très concerné par les inquiétudes du public », a-t-il dit.

Cependant, selon le ministre, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En effet, une étude de l’ICTA a démontré que l’émission d’ondes radios ne comporte aucun risque pour la santé. Tassarajen Pillay Chedumbrum considère que le manque d’informations a créé de la crainte chez le public. Il a également rappelé qu’une vaste étude internationale a démontré qu’être exposé aux champs électromagnétiques n’avait aucun effet néfaste sur la santé.

Avec l’adoption de mesures de sécurité internationales, le ministre Pillay Chedumbrum dit entreprendre une « approche de précaution ». Ce sont ces mesures de sécurité qui seront discutées lors de ces trois jours d’atelier de travail.

Parmi les experts qui seront présents lors de cet atelier de travail : Debbie Wills, de Telstra Corporation Ltd, l’une des plus grosses compagnies australiennes de télécommunications, et le Dr Vikass Monebhurrun, Maître de conférences à l’Ecole Supérieur d’Electricité de France. Ce dernier compte plus de dix ans de travaux de recherche au niveau des ondes radio.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires