« Je ne me suis jamais laissé influencer par une organisation socioculturelle », déclare le PM

Avec le soutien de

Le Premier ministre soutient ne s’être jamais laissé influencer par une organisation socioculturelle lorsqu’il a procédé à la nomination d’un directeur d’un corps paraétatique. Il défend également la désignation du président de la Mauritius Marathi Mandali Federation à la tête du conseil d’administration du Central Electricity Board.

Les nominations à la tête des corps paraétatiques sont effectuées selon les règles. C’est ce qu’a répondu le Premier ministre, Navin Ramgoolam, à une question du député de l’opposition Steve Obeegadoo lors de la Prime Minister’s Question Time, ce mardi 3 juillet 2012. Ce dernier voulait savoir si le chef du gouvernement avait l’intention d’amender la loi afin que les recrutements au sein des corps paraétatiques soient effectués par le truchement d’appels de candidatures.

Navin Ramgoolam a déclaré avoir déjà eu recours aux annonces publiques, mais a déclaré que cet exercice n’est pas toujours facile. « Je suis persuadé que vous avez rencontré les mêmes difficultés au temps où vous étiez au gouvernement », a-t-il lancé aux membres de l’opposition.

C’est alors que le député de la circonscription No 17 (Curepipe/Midlands) est revenu à la charge en demandant au Premier ministre s’il ne serait pas temps d’interdire les nominations des membres d’organisations socioculturelles à la tête des institutions.

Navin Ramgoolam a répondu qu’il ne s’est jamais laissé influencer par ces associations. « Même s’il est vrai qu’un membre d’une association culturelle a déjà été nommé à la présidence d’un corps paraétatique », a-t-il dit.


« Je ne me suis jamais laissé dicter », a-t-il poursuivi en faisant référence à la nomination de Balraj Narroo le président de la Mauritius Marathi Mandali Federation (MMMF) à la tête du conseil d’administration du Central Electricity Board (CEB).

Le Premier ministre, a finalement déclaré que l’Office of Public Sector Governance (OPSG) soumettra prochainement des recommandations sur les conditions de recrutement au sein des corps paraétatiques. Il a finalement révélé qu’il proposera des amendements à la législation relative, à la lumière de ces propositions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires