Plainte contre Me Huranghee: «Il n’a jamais été question de chèque sans provision»

12 sep 2018 12:26

L’avocat, Me Ashley Huranghee s’est rendu à la police pour rapporter cette affaire.

Il a consigné une déposition au poste de police de Grand-Baie. L’avocat Me Ashley Huranghee accuse un Valuation Surveyor dont il avait retenu les services pour évaluer sa demeure située à la Villa Royal Company, La Salette, Grand-Baie, de ne pas avoir bien fait son travail. Par ailleurs, ce dernier, un dénommé Ramsaran Nundalalee a, lui aussi, porté plainte contre l’homme de loi, mardi 11 septembre.

Dans une déclaration à l’express, l’homme de loi affirme qu’à aucun moment il a fourni un chèque sans provision au Valuation Surveyor. «J’ai fait un ‘stop payment of cheque’ parce qu’il n’a pas fait son travail comme il devait», a-t-il soutenu. Si dans un premier temps, il s’est rendu au poste de police de Grand-Baie, sur place celle-ci lui a conseillé de se rendre aux Line Barracks.

Pour sa part, Ramsaran Nundalalee, un habitant de Vallée-Pitot, âgé de 75 ans, a expliqué aux enquêteurs que cela fait une dizaine de jours depuis que l’avocat a sollicité ses services. Il a indiqué qu’après s’être rencontrés au bureau de l’homme de loi, ils sont tombés d’accord sur le montant du travail. Il aurait été convenu que celui-ci coûterait au total Rs 50 000 mais que Rs 25 000 seraient payées d’avance.

Toujours selon le Valuation Surveyor, il a effectué une visite à la Villa Royal Company le 8 septembre. Visite lors de laquelle, Me Ashley Huranghee lui a remis, comme convenu, un chèque de Rs 25 000 qu’il devait toucher à la banque Baroda. Or mardi, l’avocat lui aurait demandé de lui retourner le chèque. Ce qu’a refusé de faire  Ramsaran Nundalalee. Et alors qu’il s’est rendu à la banque pour toucher son argent, il a été informé que «that payment has been stopped by the drawer respecting the cheque».

Voir plus...