Il y a 21 ans: Xavier Duval est expulsé du PMSD

10 sep 2018 08:44

Le 10 septembre 1997 

Le 10 septembre 1997, le bureau politique (BP) du Parti Mauricien Social Démocrate se réunit à la résidence de Maurice Allet. Xavier Duval, qui n’est alors pas leader du parti, prévient qu’il serait en retard en raison des embouteillages sur la route. 

La réunion est prévue de débuter à 17 heures. Toutefois, quand Xavier Duval arrive chez Maurice Allet à 17h20, elle est déjà terminée. Les membres du BP quittent les lieux quand survient Xavier Duval accompagné de quelques partisans. 

Une majorité des membres de la direction du PMSD menée par Herve Duval Sr, le leader du parti décide à l’unanimité de ceux présents que Xavier Duval est expulsé de son parti. Il lui est reproché des actes d’indiscipline répétés, des attaques contre les membres du BP et critiques contre l’alliance contractée par le PMSD. 

Ceux qui prennent la décision de sanctionner Xavier Duval sont : Hervé Duval Sr, Maurice Allet, Germain Comarmond, Clifford Empeigne, Mamade Khodabaccus  et Vyolet Mootia. 

En effet, Xavier Duval, soutenu par Philippe Etienne, le président du PMSD, ne se gêne pas pour critiquer ouvertement l’alliance que son parti a conclue avec le Mouvement Militant Mauricien. Il conteste son expulsion et la légitimité du BP de son parti. Il annonce également que le président du PMSD a obtenu un ordre intérimaire la cour suprême, émis par le juge Vinod Boolell,  interdisant à Hervé Duval Sr. d’agir comme leader du parti des bleus. 

Par la suite, l’injonction est levée et Hervé Duval Sr reste le leader du PMSD. Xavier Duval, lui crée sa propre formation, le Parti Mauricien Xavier Duval (PMXD). En 1999, en alliance avec le Parti Travailliste, il se fait élire à Beau-Bassin-Petite-Rivière lors d’une élection partielle occasionnée par la démission de la députée MMM, Jocelyne Minerve. 

C’est quelques années plus tard, après les élections de 2005 que le PMSD sera réunifié et Maurice Allet qui entretemps avait succédé à Hervé Duval Sr. cèdera le leadership du parti à Xavier Duval.

Voir plus...