Kushal Lobine: «Nou fer ene lapel au gouvernement britanik pou zot pa vin avek enn latitid revanchard.»

8 sep 2018 13:16

Kushal Lobine est revenu sur la position du PMSD en 1965.

L’avis consultatif de la Cour Internationale de Justice (CIJ) sur les Chagos ne sera que le début de la bataille pour la souveraineté. C’est ce que Kushal Lobine, porte parole du PMSD, a fait savoir lors de la conférence de presse des bleus ce samedi 8 septembre.

«Nous pourrons parler de victoire lorsque Maurice aura récupéré l’archipel après les négociations qui auront lieu suite à l’avis que la CIJ va émettre» a expliqué Kushal Lobine. L’Angleterre, a-t-il rappelé, est l’un de nos plus grands partenaires économiques et cette affaire pourrait avoir un impact sur cette relation. «Nou fer ene lapel au gouvernement britanik pou zot pa vin avek enn latitid revanchard.»

Kushan Lobine a aussi fait savoir que dès le début, le PMSD était contre l’excision de l’archipel du territoire mauricien. Il a précisé qu’en 1965, le parti de Sir Gaëtan Duval avait quitté le gouvernement justement à cause de l’accord conclu avec les anglais. «A l’époque, le PMSD avait affirmé que l’avis du peuple devait être sollicité sur toute question de souveraineté» a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la réforme électorale, le porte parole des bleus a fustigé l'attitude du gouvernement. Selon lui, ce projet aurait dû faire l’objet d’un white paper et d’un débat. «La, nou pe gagnn ban brib informasyon dan lapress»  a-t-il déploré. Le PMSD émet des réserves sur l’augmentation du nombre de députés et demande à ce que le découpage des circonscriptions soit revu. 

Voir plus...