Pont-fer–Phœnix: la rivière déviée pour l’autopont

6 sep 2018 23:00

Des arbres bordant la rivière, près de la MITD House, à Phoenix, ont été abattus la semaine dernière.

Le projet de décongestion routière autour de Phoenix passe à une étape supérieure. D’ici deux ans, la circulation dans la région aura un autre visage. Le pont Chebel-Sorèze démarre lui aussi.

Cours de rivière dévié, ponceau réalisé et nouvelle route construite. Les tests géotechniques ont pris fin à Pont-Fer–Phoenix pour la construction des autoponts et la Road Development Authority attend maintenant leur validation par le consultant Korean Expressway Corporation. En attendant, le consortium Transinvest-GCC Ltd-TP Bouygues-VLSi passe à une nouvelle étape des travaux. Interrogé hier par l’express, Bertrand Hanauer, Chief Executive Officer (CEO) de Transinvest Construction Ltd, affirme qu’un ponceau (box culvert) sera construit afin de dévier la rivière qui longe la MITD House, à Pont-Fer. En- suite, une route sera aménagée au-dessus de cette structure.

Du coup, la RDA a dû solliciter la Cour suprême pour avoir l’autorisation afin de pouvoir construire dans les rivières, comme le stipule la Rivers and Canals Act. Autorisation obtenue le 6 août, pour les travaux sur les rivières du Mesnil et Sèche. Une fois l’ouvrage permettant de dévier le cours de la rivière à Pont-Fer réalisée, la circulation sera canalisée vers ce pont  afin que les gros travaux pour la construction de l’autopont puissent démarrer sur les routes existantes. Il nous revient que le ponceau devra être prêt avant l’arrivée des grosses pluies de décembre.

Mercredi dernier, des arbres ont été abattus à proximité du rondpoint pour faire place à ce projet d’envergure. Ces travaux font partie de l’échangeur de Pont-Fer–Jumbo– Dowlut, qui comprendra notamment 3,5 km de route à deux voies ainsi que la construction de trois viaducs et de nouveaux ronds-points.

Tout d’abord, pour fluidifier le trafic au rond-point de Pont-Fer, un viaduc long de 315 mètres sera construit au-dessus de l’autoroute. La jonction sera ainsi contrôlée par des feux de signalisation. Ensuite, au rond-point de Jumbo, un viaduc de 180 mètres de long, reliant l’autoroute, sera construit au-dessus de la jonction, à Jumbo, et se terminera avant le rond-point de Pont-Fer. Le rond-point existant sera lui transformé en une intersection, contrôlée par des feux de signalisation, pour une meilleure intégration du Metro Express.

La Sodnac Link Road, connectée avec le rond-point de Jumbo, sera réagencée afin de réduire le flux de circulation à la jonction de Jumbo. Finalement, un troisième autopont sera construit au rond-point de Dowlut, afin de fluidifier le trafic venant du Sud, en direction du Nord. L’ouvrage permettra également de résoudre la congestion routière chronique à cet endroit, à cause de la proximité entre les deux ronds-points, ceux de Pont-Fer et de Dowlut.

Du coup, au lieu d’un rond-point, une bretelle (Dowlut Ramp 1) de 28 mètres sera construite pour connecter Phoenix–St-Paul (A10) et le Sud. Entre-temps, une autre bretelle (Dowlut Ramp 2) sera déviée de la première bretelle (Dowlut 1) pour permettre aux véhicules venant du Nord d’emprunter l’autoroute en direction du Sud.

Les travaux devront durer jusqu’au 19 novembre 2020. Ce projet d’auto- ponts sera relié avec celui du Metro Express grâce à un échange intermodal, utilisant un système de signalisation. Les travaux sur le tracé Curepipe–Quatre-Bornes pour relier Rose-Hill débuteront en 2019, à la fin de la phase une.

Chebel-Sorèze : la phase 1 du pont routier démarre

L’étude de forages et de topographie terminée, le consortium Transinvest-GCC Ltd-TP Bouygues-VLSi annonce le début des travaux pour la première phase du projet A1-M1, reliant Chebel à Sorèze. En quoi consiste la première phase ? Interrogé, Bertrand Hanauer explique que cela concerne la déviation de la route existante. «C’est neuf mois de travaux pour que nous puissions travailler au milieu de la route», avance le CEO de Transinvest. Celle-ci comprend la construction d’un pont autoroutier, qui inclut 1,1 km de route à deux voies et un pont de câbles de 350 mètres de long, surplombant la Grande-Rivière-Nord-Ouest. Ainsi, à partir du 4 septembre, et ce jusqu’au jeudi 16 mai 2019, des travaux auront lieu le long de la route Port-Louis–St-Jean (A1), à Belle-Étoile, à côté de Gamma. Du coup, le trafic sera dévié sur une bretelle temporaire construite à côté du tronçon fermé. Des travaux sont aussi prévus le long de l’autoroute M1, vers le Sud, à Sorèze.

Voir plus...