Grippe A H1N1 : 30 cas recensés par la santé, dont trois en une semaine

4 août 2013 11:04
Dès l’annonce, cette semaine, de nouveaux cas de la grippe A H1N1, des craintes sont apparues quant à une nouvelle pandémie, après la psychose qui s’était installée en 2009. Le ministère de la Santé se veut cependant rassurant : tout est sous contrôle.
 
Trois personnes atteintes de la Grippe A H1N1 sont actuellement sous traitement à l'hôpital Victoria. Ces cas ont été détectés cette semaine alors que le ministère de la Santé a recensé 27 autres patients atteints de la grippe A H1N1 depuis début 2013. Sauf que ces chiffres officiels pourraient bien ne pas refléter la réalité car, dans le privé, l’on affirme aussi avoir traité des patients atteints de cette grippe. On y indique qu’en fait, le dépistage est difficile. 
 
Le ministère de la Santé se montre cependant rassurant. C’est une saison de grippe «normale», assurent les autorités, qui indiquent que le nombre de cas enregistrés jusqu’ici n’a rien d’alarmant. «C’est l’hiver, ce qui coïncide avec la période de grippe saisonnière. Cela implique la présence des virus de l’influenza B mais aussi de la grippe A H1N1, A H3N2», explique le Dr Trilochun Ram Nundlall, l’actuel directeur par intérim des services sanitaires du ministère de la Santé.
 
Sur les trois cas enregistrés cette semaine, l’on recense un employé de la Mauritius Duty Free Paradise, qui est dans un état sérieux. Il a été admis à l’unité des soins intensifs. Par mesure de prévention, un programme de désinfection est en cours à la boutique hors taxes à l’aéroport. Les collègues du patient ont été également mis sous traitement.
 
Le Dr Trilochun Ram Nundlall a souligné que ces cas ont été répertoriés suite à la Sentinel Sight Surveillance mise en place par le ministère de la Santé. Ce système, qui s’appuie sur des tests effectués sur des échantillons prélevés de manière aléatoire, permet d’identifier les virus en circulation et leurs mutations et lesquels sont plus présents.
 
Ces nouveaux cas de grippe A H1N1 ont fait ressurgir de mauvais souvenirs, ceux de 2009, où la pandémie avait atteint nos côtes, faisant même un mort. Plusieurs autres décès avaient aussi été enregistrés en raison de complications de santé après que les patients ont contracté le virus. Cependant, depuis, les cas de grippes sont traités de la même façon, les médecins ne faisant plus de différence entre la grippe saisonnière et la grippe A. 
Voir plus...