Archive

Vente de Diego Garcia : «une histoire de duperie» racontée par Jean-Claude de l’Estrac

L’express dimanche publie, ce 26 décembre, les bonnes feuilles d’un ouvrage à paraître de Jean-Claude de l’Estrac sur les événements entourant la vente de Diego Garcia. «Comment Diego a été vendu, la négociation, le chantage, le pot-de-vin», titre L’express dimanche.


«C’est une histoire de duperie. De mensonges et de lâchetés. Peut-être pis encore. L’aveu vient du Foreign Office britannique : lors des discussions entre les divers services de Whitehall impliqués dans les tractations qui ont mené au démembrement du territoire de Maurice, il a été d’abord question de gros sous. Il avait été décidé de détacher l’archipel de Chagos de Maurice, d’évacuer tous les habitants des îles pour faciliter l’installation de la base militaire, anglo-américaine de Diego Garcia», écrit d’emblée celui qui a aussi été ministre des Affaires étrangères de Maurice.


Jean-Claude de l’Estrac, avec force références, indique que les Britanniques «estiment qu’il sera nécessaire de proposer à Maurice et aux Seychelles non seulement diverses formes de dédommagement, des financements de projets de développement, mais ‘peut-être aussi d’autres incitations’. La nature exacte de ces incitations n’est pas précisée…»


Le dossier de L’express dimanche comporte des détails historiques qui ne laisseront pas indifférents tant les lecteurs que les observateurs attentifs de l’actualité. D’autant plus que ce dossier fait suite à l’annonce par le Premier ministre, Navin Ramgoolam, de l’intention de la République de Maurice d’entamer des démarches auprès du Tribunal international du droit de la mer pour contester la légalité du parc marin créé les autorités britanniques dans les eaux chagossiennes.


A découvrir donc dans L’express dimanche, ce 26 décembre 2010.

Commentaires

jincy D'Olo | 01/18/11

Diego will never be returned to Mauritius, we need to take it by force, but before, we need to develop nuclear arsenal.Avis banne guru UOM

Jolly Jumper | 01/24/11

Nou ti conn ki Chacha ti ene menteur (comme so garcon). Mais la nous aussi trouver ki li ti ene vendeur.
Papa ti vende Chagos, piti pou vande Agalega

ARMAND | 05/18/12

By force, are you joking or what.jincy D'Olo. I think this is the only way m but not the proper action to take (Never)
You need to consider all economic development and trade balance in this global world and do not make mistakes in thinking the Greek Way and above all in Greek Democratic History.

azaadi2010 | 09/02/12

Everyone from that time knows that Diego was sold for big money.This is nothing new.I still remember what the old man was saying on the national radio station after he was asked questions on this.I would request Lxpress to look into the archives and to broadcast it for the public to hear the kind of leaders we had and still have.

Ahmadeus | 03/01/13

Mo fine tout le temps dire ki SSR pas pere de la nation mais PEUR de la nation. Li vine vend enne lille et so ban habitants pou enne gros somme ki jamais pas fine vine dans le pays.Alle guetter ki facon sa ban illois la pe vivre.Astaire pe rode banne agaleen dehors pou vane Agalaga avec l'Inde. Se meme zotte facon dirige pays sa.