Monde

Une immense tour rouge surplombera les JO de Londres

Une tour rouge en spirale, plus haute que la statue de la Liberté, dominera le parc olympique lors des Jeux d''''été de Londres, en 2012.


Ce projet artistique estimé à 19 millions de livres (21,4 millions d''euros) sera financé pour la majeure partie par le numéro un mondial de l''acier, ArcelorMittal, et baptisé Orbit. L''agence de développement de Londres apportera trois millions.


Cette oeuvre architecturale gigantesque, imaginée par l''artiste Anish Kapoor, consistera en un assemblement d''immenses structures d''acier grillagées en forme de huit.


Plus haute que Big Ben - mais moins que la tour Eiffel - la tour de 115 mètres sera un "symbole du dynamisme d''une ville sortant de la récession", a dit le maire de Londres, Boris Johnson.


"Je sais bien que des gens nous traiteront de fous, diront que nous sommes dingues de construire la plus grande oeuvre d''art publique de Grande-Bretagne en ces temps de récession mais (...) nous sommes sûrs que c''est la bonne chose", a-t-il ajouté.
Cette oeuvre s''implantera durablement dans le ciel de l''Est londonien, a-t-il encore dit, suscitera la "curiosité et l''interrogation" des habitants comme des visiteurs, à l''image de l''Atomium de Bruxelles ou de la tour Eiffel.


Le maire de Londres s''est targué d''avoir convaincu Lakhsmi Mittal de s''engager dans ce projet en 45 secondes en marge du dernier Forum économique mondial de Davos.


Anish Kapoor, lauréat du prestigieux prix Turner d''art contemporain en 1991, travaillera avec l''architecte Cecil Balmond, célèbre pour avoir dessiné le bâtiment de la CCTV à Pékin.


L''Orbit devrait être achevé fin 2011 et surplombera alors le parc olympique de Stratford, où se trouveront le principal stade des Jeux et le centre aquatique imaginé par Zaha Hadid. Les visiteurs pourront accéder à un restaurant et à un point de vue en haut de l''édifice.


(Source : Reuters)


&nbsp