Société

Tests plus rigoureux sur la nourriture de rue

Du 20 au 26 décembre, 566 inspections sanitaires sur de la nourriture en vente libre dans la rue ont eu lieu.

 

Salmonelle, E.coli, staphylocoque, bacille… Autant de bactéries qui seraient responsables d’intoxications alimentaires. Et pour prévenir ces cas, les inspecteurs sanitaires du ministère de la Santé ont musclé leurs méthodes de travail. Des Rapid Food Tests plus rigoureux, grâce à de nouveaux équipements, sur la nourriture de rue sont effectués.
 
 
Les inspecteurs sanitaires du ministère de la Santé muscleront leurs méthodes de travail. En effet, depuis le début du mois, ils effectuent des Rapid Food Tests sur la nourriture en vente libre, grâce à de nouveaux équipements. Du 20 au 26 décembre, 566 inspections auraient eu lieu avec pour résultat la saisie de 276,5 kilos de produits divers, en vente libre, 37 contraventions, 17 Prohibition Orders et des Improvement Notices servis à 129 commerces.
 
Si depuis 2011 ces Rapid Food Tests permettent de détecter la salmonelle et le E. coli, deux autres bactéries, le staphylocoque et le bacille, peuvent désormais être identifiées. Ces bactéries seraient les principales causes d’intoxications alimentaires. C’est ce que déclare Satish Beharee, Principal Public Health Food Safety Inspector de la Central Flying Squad au ministère de la Santé. De ce fait, la nourriture vendue par les snacks, restaurants, supermarchés et marchands ambulants, sera passée au crible.
 
Comment effectue-t-on un Rapid Food Test ? Satish Beharee avance qu’il suffit «d’estampiller» la nourriture, d’en prendre un échantillon et de placer celui-ci dans un incubateur. Les résultats sont obtenus après quatre heures. «Ceux-ci sont des indications. Des tests plus avancés peuvent être effectués en laboratoire», ajoute-t-il.
 
La salmonelle est une bactérie surtout présente dans les œufs et le poulet. Raison pour laquelle les marchands de kebab sont surveillés de près. «La mayonnaise est un aliment hautement périssable et propice à la prolifération de bactéries», indique l’inspecteur sanitaire. Quant au staphylocoque, sa présence dans la nourriture dépend surtout de «l’hygiène de la personne qui la prépare», explique Satish Beharee.
 
Le bacille, lui, peut être dans des céréales et des plats chinois, tels le riz frit ou les nouilles frites. «Les inspecteurs sanitaires de l’île sont mobilisés. Ceux qui vendent de la nourriture doivent être vigilants et respecter les règles d’hygiène. Les produits au frais ne doivent pas être conservés à plus de 4°C», souligne Satish Beharee. Car, dit-il, les bactéries prolifèrent entre 5°C et 63°C. Selon l’inspecteur, les aliments doivent être bien cuits, le thermostat devant afficher plus de 70°C.
 
Parmi les produits saisis, 36,7 kilos de poissons et fruits de mer, 11,7 kilos de viande, 7,7 kilos de légumes et 8 kilos de pâtisserie. Ont également été saisis, 160 litres de boissons gazeuses, jus et sirops jugés impropres à la consommation. 276,5 kilos de produits en vente libre saisis.
 

Commentaires

l'Hyporcite | 12/30/13

Pendant ce temps dans Port Louis dimoun enkor p vende fruits/legumes, parfois meme kokin, exposer lor coltar divant toilette public. Ena 1 li vende meme fritures zis devant la porte toilette. Ek li bon pour koner ki certains al prend delo depi sa ban meme toilette la pour arose ban fruits/legumes pour ki zot paret siposement plis frais. Ek pa tro loin, p vende dal puri, mine, kebab zis kot bis p largue la fimer. Kikfois ban nouvo tech la pa detecter sa ou kikfois sa ban dimoun la ena imunite l'homme qui grimpe barriere.

Za | 12/30/13

B to pena pou al asté sa non??? li simple. si pena hygiene kifer dimoune la bizin asté sa kalité manzé la? servi zot l'esprit impé. mauricien net manz K*** lor simé koma dir bane dimoune illétré ki penvi comprend ki li danzéré pou la santé... si zot pas asté sa malang la, b marsan ambulant pou aret peuplé... d'un coté ena bane marsan de l'autre consommateur la. donc bizin accepté ki mauricien en général li couyon et zot vive dan ene société nul... c sa la dure vérité.

l'Hypocrite | 12/30/13

B kisana in dire toi mo aste? lol Mo p zis partaz mo observation ek osi mo p souleve la kestion kifer pena oken actions de la part ban autorites vis a vis sa ban la.

Jules | 12/30/13

Ca finn bien dir ca! Mille fois la verité. Moi aussi mo trouve ca bien malang cot la gare centrale. Et puis, kan marchand la envi all dans toilettes, eski li lav so la main kan li fini???????

yayaladyglam | 12/30/13

SI OU GET BIEN COT LA GARE LE NORD KAN BAN BUS DEMARE E ZOT ARRET JUST COT MARCHAN VAN ROTI CHAU COUILLE TOUTE SUITE LA COT TOU BAN BUS ARRETE E BAN CHAUFFER ZOT ACCELERE E SA LA FUMEE LA COT ALLE FINI E SA BAN INSPECTEURE MINISTER DELA SANTE PA TROUVE ?

yann | 12/30/13

Quand ou cuit manzer en plein air lors simin cotte ena la fimée is loto camion ki l'hygiene pé respecter? Zamé an inspectere in réazir pou mette ene fin a sa kalité business car pou zotte tout dans lorde, servi dimoune ek la main sale prend lamonnaie apres servi nourritire eski ça gagne droit? Zourdi ki an inspectere pou alle lors terrain mais pou pareil ça an marchand la pas pou gagne nanien zotte pou continié cuit lors simin prends la monnaie sale ek servi ek meme la main la dans ti dimoune ki exposé ek danzé empoisonnement..binzin prend ene décision drastik bisin interdire tout marsan lors simé ki cuit ek servi en place..si zotte envie operer bisin ene lieu fermé cotte l'hygiene li présent a 100% pas moins mais bon eski an lotorité pou alle ziska la...that's the question.

Johnat | 12/30/13

Sa boug ki van kebab cot la gare victoria en face la place taxi la li fume touzour li prepare so kebab touzour et ek samem lamé li ramase l'argent,ban inspecteur sanitaire passe ek ban marsand dholl puri pli devan mais li zamais zot trouve li

Daniel Charoux | 12/30/13

Tests juste pour une semaine sans doute ,pour justifier les salaires des inspecteurs. Du cinema comme d habitude. A croire que ces inspecteurs sont aveugles quand on voit ce qui se passe partout sur nos routes concernant la vente de nourriture. Le meilleur inspecteur a Maurice est, helas ,le client lui meme qui doit toujours avoir ses yeux et narines bien ouverts

Jules | 12/30/13

Inspecteurs bizin all Plaine Verte et guet enn coup l'hygiene bann lotel ki van dal pouri, farata, etc. Zot caraille ena boucou makoutou et zote frire ladan tous les jours. Canal dehors ena de l'eau corrompue et les rats nager la dan. L'odeur la insuportab. Allez inspecteurs, all inspecter zot et ferme zot ziska zot mett tou dans propre.