Pédophilie alléguée au MITD : l’enseignant incriminé n’ira pas devant le comité d’enquête

Alors que le Fact Finding Committee annoncé par le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, vient tout juste d’être constitué, l’enseignant accusé de relations sexuelles avec une de ses élèves mineure, affirme qu’il n’a aucune raison de s’y présenter.

«Je n’ai aucune raison de me présenter devant ce Fact Finding Committee. Alors que le comité d’enquête sur le cas de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Training and Development (MITD) vient d’être institué, l’enseignant d’éducation physique incriminé a indiqué à l’express, mardi 8 janvier, qu’il ne comptait pas s’y rendre. Il est soupçonné d’avoir eu des rapports sexuels avec une de ses élèves, âgée de 14 ans au moment des faits.

C’est la présidente de la cour intermédiaire, Véronique Kwok Yin Siong Yen, qui présidera ce comité. Celui-ci aura pour tâche de situer les responsabilités de tous les protagonistes dans cette affaire. Et, de déterminer si des fonctionnaires ont fait preuve de négligence dans la gestion de ce cas.

Par la suite, ce comité viendra de l’avant avec des recommandations quant à la marche à suivre. Il s’engage également à enquêter sur toute autre affaire relative à celle-ci. Le rapport sera prêt dans trois mois, a promis Vasant Bunwaree, lui-même accusé d’avoir protégé le pédophile présumé.

Toutefois, la présidente du Fact Finding Committee a émis un communiqué, mardi 8 janvier, pour inviter le public à venir déposer.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires