Archive

Nilen Vencadsamy, un passionné des droits humains et ardent militant du mauricianisme

Le pays avant tout. Telle est la devise de cette poignée d’indignés qui souhaitent voir émerger une autre île Maurice. L’un d’eux, l’homme de loi Nilen Vencadsamy puise les raisons de son engagement d’un idéal qu’il a découvert très jeune. Portrait.


Quand nous l’avons rencontré vendredi après-midi, le jeune homme âgé de 34 ans semblait à bout de force. Pendant plusieurs semaines il s’est donné corps et âme avec ces amis, les facebookers, pour que la manifestation pacifique du samedi soit une réussite. Il dit s’engager « au nom du mauricianisme, du patriotisme ».


La fibre patriotique n’a pas été, pour Nilen Vencadsamy, une révélation mais bien un sentiment qui l’anime « naturellement » depuis son plus jeune âge. Il affirme avoir grandi entouré de Mauriciens de toutes les communautés et que cela a toujours été normal. Son indignation découle du fait que les politiques, selon lui, « créent systématiquement des divisions qui servent leurs intérêts personnels».


Après ses études à l’école primaire Jean-Baptiste de La Salle, il rejoint le collège Royal de Port Louis. Puis, il s’inscrit à l’Université de Maurice où il entame des études en Droit.


Ceux qui connaissent Nilen Vencadasmy se souviennent que son premier combat contre le communalisme, il l’a mené au cours de ses années passées sur le campus à Réduit. Candidat à l’élection de la Student’s Union, il doit faire face à une campagne communaliste. Peu importe, le jeune portlouisien se bat et recueille la majorité des suffrages.


La victoire de Nilen est accueillie comme celle du mauricianisme. C’est le même combat que mène le jeune homme aujourd’hui. C’est également cette même conviction qui le pousse à prendre position en faveur de Rezistans ek Alternativ contre le communalisme institutionnalisé.


Il devient l’homme de loi bénévole de ce courant politique sans toutefois adhérer au parti animé entre autres par Ashok Subron. Il se rendra en octobre prochain en Angleterre où il défendra, devant le Privy Council, l’appel de Rezistans et Alternativ. Ce parti conteste la déclaration obligatoire de l’appartenance ethnique pour tout candidat aux élections législatives. « Je le fais au nom des droits humains », précise le jeune avocat.


Nilen résume son combat en quelques mots : « Pour une île Maurice meilleure ». Cette phrase revient comme un leitmotiv à toutes les questions qui lui sont adressées sur son engagement.


Le jeune animateur du collectif des Facebookers explique que sa volonté de s’engager est&nbsp sans doute inspirée par l’exemple que lui a donné son père.&nbsp


« Mon père était un docker. Il a connu ce qu’on a appelé par la suite les années de braises. Il a toujours inscrit son combat dans la perspective d’une île Maurice meilleure pour moi et mon frère. C’est cette même volonté qui m’anime aujourd’hui », explique-t-il.&nbsp


Nilen Vencadsamy inscrit la poursuite de sa carrière professionnelle dans le droit fil de la recherche d’un monde meilleur. « Je suis un passionné du droit international et des droits humains », explique-t-il. A écouter l’homme de loi, on est droit de se demander si un jour, il&nbsp ne délaissera pas le prétoire pour une autre plateforme…

Commentaires

OLD ROYAL | 09/11/11

Nilen , vrai Mauriciens bizin fier de toi , TO FINE PREND FLAMBEAU KI MMM ZI ZETE DEPUIS 1982-3 . ENA ENE TRAVAILLE MONSTRE A ABBATRE MAIS NOU TROUVE TWA ENE GAGNANT A LONG TERME . work hard and reach you goal , bro , this is not impossible , this is not utopia , this is a real and achievable with hard work .UNIVERSAL POSITIVE ENERGY BE WITH YOU TO REACH THE GOAL SET , HEAD FORWARD AND JUST DO IT .MORE AND MORE MAURITIANS WILL GRADUALLY BE OPEN MINDED .

WANTED = jalwa | 09/11/11

This is what they were looking for? media coverage for them? pffff

Bellountally | 09/11/11

Bravo ti frre, voila ene preve de seki mo ti pe dire lexpress recemment. Li faut de dire ki marchand di pain so zenfant bizin vine marchand di pain et ki docteur so zenfant oblizer vine docteur.....mo fier de toi Nilen. Anglais tjrs dire 'where there is a will, there is away'. Et pou konne soufrance de ene le peuple, bizin etre grandi avec sa lepep ki pe soufert la et non assize dans chateau, bureau papi. Ena bcp ti declare zot 'la vois des sans voix' et apres zot fine vendre sa banne dimoune la.

shezad | 09/11/11

Those who believed in the struggle of Rezistans ek Alternativ were not wrong. Today the initiative of the 11 militants of R&A in 2005, supported by 104 youth and citizens in 2010, is gaining momentum. A new Mauritius is in the process of being born....All citizens should support Rezistans ek Alternativ and Nilen for their laudable initiatives.....

mayeven | 09/12/11

Vive l'Unite des Mauriciens! Vive l'Unite de la Race Humaine!

Elodie | 09/12/11

Tout cela me semble bien deplace. Voila quelqu'un qui utilise notre mouvement a des fins personnelles. C'est tres dommage. Poor Jameel.

jacky | 09/12/11

What happen when the novelty of this rally and future rally wears off??? It will be insignificant and unfruitful to shout out "are nou non", "non corruption", "non communaliste" and other claims throughout their evolution. Our political scene is definitely deplorable and this movement is only a starter of something bigger to happen eventually. They are fighting against corruption, communalism and dirty politics. Except the latter which is politics itself how are they going to deal with corruption and communalism for they are linked with our actual political system. In my sense they will line up on BLOK 104 fight and if not they need to be a lobbying force provoking constitutional amendments. On the other hand there MAY be a hidden agenda to foster a political force converging towards a new political model. Only time will tell for some confusion still have to be clarified. It is almost impossible to fight corruption and communalism without electoral reforms. Mark my words.

Joe | 09/12/11

A Elodie, De par ta reaction, tu fais etalage de ton esprit retrograde et divisioniste. Tu as la mentalite de ceux qu'on veut justement denoncer. Il serait pas etonnant que tu sois de ces 18000 facebookers qui ont suivi la marche dans le confort de leurs salons. Si c'est avec cette mentalite que tu penses pouvoir faire progresser notre pays, c'est que t'as vraiment rien compris. Ce mouvement incarne l'avenir par les jeunes qui savent descendre sur le coaltar pour crier leur vision d'une ile sans prejuges. Nilen, Jameel, Karuna et Alain etc ne font qu'une seule voix. La voix de la jeunesse, la voix de l'Ile Maurice Moderne.

jacky | 09/12/11

Joe you can't crack on people as if there is a clear and concise strategic plan driving and backing this movement. In the case of Elodie it confirms the confusion I mentioned. A lot more need to be done to spread the ideologies behind this movement which is mostly welcome in a status quo environment where our political scene need new kids on the block. One advice will be to relentlessly work out a clear, concise and feasible program to avoid being trapped in some kind of rivalry that different opinions are retrograde. Be mindful you will have opponents and be cool headed my friend if you want to strengthen the movement. Be compassionate and helpful the rest will follow.

Ras | 09/12/11

hmmm .... mixed feelings .... this guy is so full of ambition that it looks like he could use any argument to put himself on the front scene.
He has not the least humility towards what has been done by people like Mr Peerally or Mr Adam Essack... this man could be the man who changes a spontaneous civil movement into a dangerous mono-minded political group.
On the other hand he is a good speaker and could have been very usefull to the 15.000 movement if not that selfish. Please Mr Peerally be carefull with this guy ...

Anandi | 09/26/11

200 000 parents and students from primary and secondary and tertiary schools/universities should have been rallied in all the towns and villages of the Republic to eject this government after the revelations of Mr Kamajeet. Agree? What are we waiting? Has he diffused false news? Corner him by giving a declaration at the police against him. He will either have to prove his saying or penalised for diffusing false news.