Economie

Les syndicalistes réitèrent leur demande d’augmentation de la compensation salariale

Les membres de la Confederation of Free Trade Unions (CFTU) espèrent encore que le gouvernement révisera à la hausse la compensation salariale. Il lance un appel dans ce sens au ministre des Finances.


Le gouvernement a le temps de revoir la compensation salariale avant la mise en œuvre de l’Additional Remuneration Act, en janvier 2011. C’est ce qu’affirment les syndicalistes de la Confederation of Free Trade Unions (CFTU). Ils réitèrent leur demande auprès du gouvernement pour la révision à la hausse de la compensation.


Ils ont rencontré la presse, ce samedi 20 novembre, au siège de la Government Servants Association (GSA), à Port-Louis.
Radhakrishna Sadien, président de la CFTU, affirme que le corps syndical s’attendait à une meilleure compensation. «Le quantum de la compensation a déjà été décidé par le gouvernement, malgré les propositions des fédérations syndicales.


Cette mesure ne répond pas à la demande de la population», poursuit&nbsp Radhakrishna Sadien. Cependant, les syndicalistes gardent espoir qu’une augmentation est toujours possible. Selon Lall Dewnath, le vice-président de la CFTU, le gouvernement a suffisamment de temps pour revoir cette compensation jusqu’à ce que l’Additional Remuneration Act soit en vigueur, en janvier de l’année prochaine.


«Il n’est pas trop tard pour que le gouvernement apporte des changements à la compensation salariale. Il est encore temps de réparer cette injustice faite aux travailleurs. Nous croyons que c’est encore possible», soutient Lall Dewnath.


Par ailleurs, un autre point a été soulevé lors de cette conférence de presse. Le regroupement de quatre autorités, à savoir la Central Water Authority, l’Irrigation Authority, le Waste Water Management et la Water Resources Unit sous une seule autorité est un pas vers la privatisation de l’eau, selon le mouvement syndical.


«C’est une porte vers la privatisation de l’eau. Les tarifs vont graduellement augmenter, et encore une fois, les travailleurs seront pénalisés», lance le syndicaliste Radhakrishna Sadien.


En ce qui concerne les changements qui interviendront dans le système pénitentiaire et judicaire, les syndicalistes sont d’avis qu’une étude scientifique sur notre société est nécessaire et qu’au lieu de proposer «des mesures palliatives», il faudrait traiter les problèmes sociaux en profondeur.


La CTFU soutient également que la décision d’augmenter la taxe sur les boissons alcoolisées et la cigarette ne fera qu’appauvrir les consommateurs. «Une campagne de sensibilisation est requise. Si on ne fait qu’augmenter les taxes, cela ne va certainement pas décourager la consommation. Ceux qui sont accros vont continuer à consommer», souligne Radhakrishna Sadien.


La CFTU continue à croire que le gouvernement reviendra à de meilleurs sentiments sur la question de la compensation salariale. D’ailleurs, les syndicalistes lancent un appel, dans ce sens, au ministre des Finances, Pravind Jugnauth.


Pour rappel : le gouvernement prévoit une compensation salariale de 3,2% à ceux qui touchent moins de Rs 5 000 par mois Rs 175 à ceux dont les salaires mensuels sont de Rs 5 001 à Rs 12 000. Et les salariés touchant entre Rs 12 001 et Rs 30 000, recevront une compensation de RS 190. Par contre, aucune compensation ne sera accordée à ceux qui touchent plus de Rs 30 000.

Commentaires

Patriot | 11/20/10

Zotte meme demande efface NPC ki ti donne travailleurs plus ki Rs 400 par mois comme compensation, zotte meme demande NTF d'aprs zotte propre logik, et astere zotte plaigner pou dire NTF oussi pas bon, malgr ki li fine tailler sur mesure d'aprs zotte demande. Ki pou fou avec bane syndicalistes coume ca ! Bane grand roders bouttes !