L’alerte cyclonique levée, ils reprennent déjà le travail

Edilson est passé à son point le plus proche de Maurice ce jeudi 6 février et s’éloigne. La station météorologique a levé l’alerte cyclonique cet après-midi. Et déjà, chauffeurs d’autobus, employés d’usine, d’écoles ou de centres d’appels ont repris le chemin du travail…

Ils ont commencé à sillonner les routes et à embarquer des passagers à peine quelques heures après que l’alerte cyclonique a été levée ce jeudi 6 février. Tout comme ces chauffeurs et receveurs d’autobus, plusieurs employés ont repris très vite le chemin du travail.

Darmen Ellayah, du National Disaster Risk Reduction and Management Centre, explique que chaque entreprise a ses propres procédures. Dans certains cas, les employés qui doivent se rendre sur leur lieu de travail dès l’alerte levée sont identifiés à l’avance, dit-il.

Parmi ceux qui ont repris leur poste: les employés de centres d’appels, d’usines ou d’écoles. Dans les établissements scolaires, l’heure est au constat avant que les classes ne reprennent. Quant aux officiers de la Special Mobile Force, ils sont à pied d'oeuvre afin d’enlever les obstacles – en grande partie des arbres et des branches – qui barrent les routes, entre autres.

Les stations-service ont également rouvert leurs portes. Quant à l’aéroport de Plaisance, il est à nouveau opérationnel. Air Mauritius a d’ores et déjà programmé des vols ce soir.

En ce qui concerne les fonctionnaires, le ministère de la Fonction publique a indiqué, dans un communiqué émis hier, mercredi 5 février, qu’ils devaient reprendre le travail si l’alerte cyclonique était enlevée avant midi. Eux resteront donc chez eux aujourd’hui.

Publicité
Publicité

Ailleurs sur lexpress.mu

A voir aussi

Les plus...

  • Lus
  • Commentés