Infos Pratiques

L’UPSEE annule sa marche de protestation pacifique

C’est samedi que l’«Union of Private Secondary Education Employees» (UPSEE) devait mener une marche de protestation pacifique dans les rues de Rose-Hill. Le but : s’élever contre les dossiers restés en suspens dans le secteur éducatif. Mais elle a fait marche arrière…


&nbsp«Quelques sujets, encore plus importants, restent toujours à être considérés, mais le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, a réagi à certaines de nos demandes», a précisé&nbsp le syndicaliste et président de l’Union of Private Secondary Education Employees (UPSEE), Yahya Paraouty, en guise d’explications. C’est ce qu’il a indiqué lors d’une conférence de presse, mercredi 21 avril, à la municipalité de Port-Louis. Il n’a toutefois pas exclu la possibilité qu’une manifestation ait lieu dans les jours à venir…


Evoquant les mesures qui doivent être prises en considération, Yahya Paraouty cite notamment la réintroduction de la subvention des examens de School Certificate et de Higher School Certificate. «L’Alliance du cœur a déjà donné un avis positif sur le subside des tarifs des examens», a-t-il déclaré.&nbsp Et il n’a pas manqué de lancer un appel au prochain gouvernement pour que le système éducatif soit mieux considéré. Car, selon lui, «ce secteur va à la dérive».


Il y a une journée dédiée pour les profs, une journée pour l’environnement…&nbsp Pourquoi pas une journée pour les étudiants ? C’est aussi ce que propose Yahya Paraouty au gouvernement. Cette journée verrait ainsi l’organisation d’expositions ou de séminaires destinés aux étudiants.


Abordant le chapitre des fermetures de certains établissements secondaires privés, Yahya Paraouty&nbsp a expliqué que «les recteurs et directeurs ont déjà été prévenus et leurs collèges vont être fermés, dès janvier».


Commentaires

ricardo | 04/22/10

YAYA, tonne nepli ena role.Nou tout ine decovert to role.To pe mort pour gagne poste DIRECTEUR PSSA.ABe laisse mo dire toi, to pas gagne narien avec Alliance bleu blanc rouge