Vous

Endemika, mon loisir

Une étendue de verdure. Envoûtant. Au milieu de nulle part, gît pourtant une pépinière qui grouille de vie. La nature à l’état pur. La particularité d’Endemika est, comme son nom l’indique, la culture des plantes indigènes. Vous y trouverez quelque 20 000 plants de 90 espèces. Le paradis pour les amoureux de la nature.


En parcourant la pépinière, vous prendrez aussi connaissance de l’histoire du domaine. La vieille cheminée trône en témoin du passé. Majestueuse, elle en aurait des histoires à raconter du temps où la sucrerie tournait encore. Elle a survécu au temps. Immuable, fi dèle, elle a encore de beaux jours devant elle. Vous pourrez aussi admirer les ruines de la maison des Rouillard, de la cuisine et de l’étable. Petit voyage dans le temps qui ne vous fera aucun mal.


Mais revenons au but premier de notre visite, de notre découverte. En visitant l’endroit, vous y découvrirez le bois d’olive, le bois tambour, le bois de rat, le bois de Juda, le bois de chapelet, entre autres. Les cultivateurs sont allés à la recherche des graines un peu partout à travers l’île pour ensuite les mettre sous culture. Ils se sont armés de patience.


«Les plantes indigènes ont la particularité d’être très résistantes. Les plantes se défendent d’elles-mêmes. Elles ne nécessitent pas de pesticide ou d’insecticide. Elles plient mais ne rompent pas facilement face aux cyclones. Elles sont de magnifi ques plantes ornementales qui sont faciles à entretenir. Elles peuvent aussi résister à un climat sec comme celui du Nord de l’île», explique George Wiehe, le manager de la pépinière.


Le feuillage des plantes indigènes se modifie à différents stades de leur vie. Jeune, la plante sera plus colorée. Les couleurs vont s’estomper à l’âge adulte. Les feuilles changent aussi d’aspect au fil du temps.


En grandissant, elle donne l’impression d’être différente de la plante qu’on a mise en terre. Les feuilles peuvent dans certains cas se rapetisser ou s’allonger dépendant des espèces. Une trentaine de personnes prennent soin des plantes. Durant la découverte, vous serez sans doute émerveillés par le veloutier qui pousse souvent en bord de mer et est très résistant à
l’air salin. Le colophane bâtard, le bois d’ébène provenant de l’île aux Aigrettes qui peut atteindre cinq mètres de haut, le bois de rainette ou le bois de pomme ou encore le bois de carotte sont des plantes à découvrir. Des merveilles de la nature aux senteurs surprenantes et impressionnantes. Elles ne manqueront pas d’apporter un cachet à votre jardin. La pépinière dispose aussi de toute une gamme de plantes à fl eurs, d’orchidées, de bonsaïs et de cocotiers d’Agaléga de toutes les tailles. Un gazon de velours est vendu au mètre carré.


Endemika vaut le détour pour un retour aux sources.


&nbsp


&nbsp