Société

Des Chagossiens accusent des hommes d’affaires d’être derrière le projet de parc marin

Fernand Mandarin (photo), porte-parole du Comité Social Chagossien (CSC), dénonce l’agenda caché du gouvernement britannique. Selon lui, le lobby d’influents businessmen n’y serait pas étranger. Il soutient que ce sont les étrangers qui jouiront de toutes les richesses de cet endroit «paradisiaque».&nbsp


«C’est une deuxième violation des droits de mon peuple, après son expulsion au cours des années 60.» Fernand Mandarin, porte-parole du Comité Social Chagossien (CSC), n’y va pas par quatre chemins pour déballer le fond de sa pensée. Il fait là référence au projet de parc marin sur les Chagos. Projet qui est, selon lui, «louche» et qui permettra aux étrangers, notamment les Britanniques et les Américains, de profiter de toutes les richesses de l’archipel. Il s’est exprimé lors d’un point de presse le lundi 12 avril à Port-Louis.


Pour le CSC, il faut également voir au-delà de l’aspect écologique qu’évoque le gouvernement britannique. Il est d’avis que d’influents businessmen britanniques auraient également fait d’importants lobbies pour que ce parc marin devienne une réalité. «Je ne comprends pas pourquoi on aurait besoin de 65 îles pour créer un parc marin. Bientôt, on verra des bungalows de luxe pousser sur ces îles. Le Great Barrier Reef Marine Park d’Australie attire près de deux millions de touristes par an», indique Fernand Mandarin pour appuyer son argumentaire.


Par ailleurs, Fernand Mandarin indique qu’il s’est entretenu avec le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, le 5 avril. C’est à la suite de cette rencontre que le CSC a décidé d’organiser ce point de presse. «J’ai expliqué au ministre que nous ne devons pas négliger les 65 autres îles de l’archipel. Car il me semble que le combat est axé uniquement sur Diego Garcia, qui, d’ailleurs, ne fera pas partie du parc marin», précise Fernand Mandarin.


Il a également déclaré qu’il était prêt à travailler avec Olivier Bancoult du Groupe Réfugiés Chagos pour défendre la cause du peuple chagossien.


&nbsp

Commentaires

MBCTV | 04/13/10

Mr Fernand Mandarin is right.It is very much a lobby of businessmen that are behind the marine park project in the Chagos.David Miliband himself was more likely to have been unaware of the archipelago,until he became foreign affairs minister.Soon after Gordon Brown took over as leader of the Labour party,a strong lobby,comprising of Blairites,businessmen,media people wanted to replace,Gordon by Miliband.A'novice' as Gordon Brown put it.A historical fact is that slavery,colonialism,invasion of countries( e.g. IRAK/ OIL) have been in principle the design of businessmen.Some so called businessmen in Mauritius too have been keen for Mauritius to forego its sovereignty over the Chagos,so that they can,in their mind obtain supply contract for the base.However they have misjudged the Americans,who will fly ninety nine per cent of their needs,all the way from theUSA,to the base.It's a question of businessmen scratching the back on the military and vice versa.REcruiting agents from other part of the world are more succesful in supplying workers to the base,because they supply bribes both in terms of money and flesh.