Archive

David Constantin, ?Bella? au bois dormant

Créer avec tout ce qu?il y a de plus désintéressé. Enfin, bénéficier tout de même de financements de l?organisation internationale de la Francophonie. Mais conserver sa liberté. Et pouvoir dire : ?Faire un film, ce n?est pas gagner de l?argent, plutôt en perdre.?

Et malgré tout, ou est-ce, grâce à tout cela ? ? pouvoir encore nous montrer un film sans prétention. Une caméra qui va à la rencontre des gens. Un contact qui ne sent pas le coup arrangé, tellement les interlocuteurs regardent la caméra? droit dans l??il.

Elle, avec son petit air d?innocence et sa grande curiosité, montre à la fois l?ordinaire et le jour de fête. Nous fait suivre l?accordéon qui va se recueillir sur la tombe d?une mère décédée.

Cela aurait pu s?appeler Rodrigues au naturel. David Constantin a préféré l?intituler Les accords de Bella. Un univers où l?on n?a pas envie de se faire la belle. Mais bien de rester. De s?incruster. Pour se rincer le gosier et avoir sa part de curry cuit sur un feu de bois. Et surtout danser.

Au rythme de l?accordéon. Et pourtant les risques étaient nombreux. Sombrer dans le nostalgique, dans le folklore pour touristes. Peut-être même dans un certain misérabilisme, à force de pénétrer dans l?intime de gens qui ne brillent pas par l?ampleur de leurs moyens financiers.

?Raconter Rodrigues?

Des pièges évités, pour ne nous laisser qu?une impression de pas assez. De temps arrêté. L?histoire ? ?Raconter Rodrigues à travers l?histoire de l?accordéon?, explique David Constantin. Un instrument loin d?être en sommeil. ?Bella? n?est pas une belle au bois dormant, mais faite d?un bois qui chante. Hymne à la culture rodriguaise. Dans toute son authenticité. Dans toute sa simplicité.

Et après ? Des mois de préparation. Des galères pour trouver des financements. Des semaines de repérages. Du temps pour gagner la confiance des gens, avant de filmer véritablement. Que se passe-t-il une fois que le film documentaire de 52 minutes est livré ? David Constantin, un habitué du système ne se berce d?aucune illusion. Il sait bien que les débouchés commerciaux sont minimes. Envisage de sortir Les accords de Bella sur DVD. Affirme qu?une ?diffusion sur TV5 est acquise?. Qu?une programmation sur une chaîne de la télévision nationale est éventuelle. Que la présentation dans les festivals est plus que probable. Alors il ne reste plus à dire que Bella méritait bien cela.