Conflit Hervé Aimée-l’Eglise catholique: une réunion de médiation souhaitée par le gouvernement

Un comité avec à la tête le député Patrick Assirvaden, veut rencontrer la hiérarchie de l’Eglise catholique pour tenter une médiation suite à la polémique déclenchée par les propos du ministre Hervé Aimée à Agaléga.

Visiblement embarrassé par le différend qui oppose le ministre des Collectivités Locales, Hervé Aimée à l’Eglise catholique, le gouvernement essaie de calmer le jeu. Un comité d’élu de la majorité a été mis sur pied avec le consentement du chef du gouvernement, Navin Ramgoolam, afin de trouver un terrain d’entente avec l’Eglise Catholique. La rencontre devrait avoir lieu la semaine prochaine.

Hervé Aimée a effectué une virulente sortie contre l’Eglise Catholique apostrophant les Agaléens lors d’une visite dans l’île, le 10 février dernier, après le passage du cyclone Dumile. Une prise de position qui n’a évidemment pas plu aux responsables de l’Eglise catholique qui a sommé le ministre de s’excuser.

Le comité parlementaire devrait être présidé par le député et président du Parti Travailliste, Patrick Assirvaden. Le ministre du Travail, Shakeel Mohamed est également pressenti pour faire partie de la délégation. Le président du Morne Heritage Trust Fund, Edley Chimon s’occupe, lui, de la coordination entre l’Eglise et le gouvernement.

Du côté de l’Eglise catholique, même si l’on salue cette initiative, l’on fait cependant comprendre qu’elle compte maintenir sa position: réclamer des excuses du ministre Hervé Aimée.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu


Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires