Océan Indien

Comores : des fortes pluies font des dégâts à Anjouan

Les fortes pluies qui s''''abattent sur Anjouan depuis plusieurs jours provoquent de nombreux dégâts matériels, mais également humains.&nbsp&nbsp&nbsp


Après une longue période de sècheresse, l’île d’Anjouan vient en effet d’être secouée par de fortes pluies ravageuses, qui ont provoqué toutes sortes de dommages. A l’ouest, dans la région de Domoni, un homme a péri, écrasé par l’effondrement du toit en béton de sa maison, sans doute vielle et amollie par la forte humidité. On y a également signalé deux disparitions de personnes, emportées par le torrent.


A Mutsamudu (ville principale d’Anjouan), Bambao et dans de nombreuses localités, c’est plutôt l’état lamentable des voies de communication qui illustre ces dégâts. Dans certains quartiers du chef-lieu de l’île (Magombeni, Chiwé…), situés au pied de l’escarpement est de la ville, de nombreux foyers ont été envahis par les eaux, dont le niveau pouvait parfois atteindre plusieurs centimètres de hauteur.


La saison des pluies à Anjouan entraine régulièrement la destruction de routes, dont le mauvais état de surface favorise l’érosion du sol, mais également des disparitions de bétail ou même de personnes, emportés par des cours d’eaux impétueux. La gravité des dégâts est directement liée à ce que l’île, au relief très accidenté, n’est protégée par aucun ouvrage d’évacuation des eaux pluviales.


Par ailleurs, un&nbsp pan d''un mur du stade de Hombo, principal terrain de foot d’Anjouan, s’est écroulé à&nbsp la suite des pluies diluviennes.


(Sources : Malango Actualité &amp Comores-Web)


Malango Actualit & Comores-Web