Société

Boule lumineuse dans le ciel : les causes identifiées

La fusée Falcon 9 lors de son lancement en Californie le dimanche 29 septembre. Ce sont des débris de cette fusée qui ont provoqué une boule lumineuse aperçue dans le ciel mauricien ce soir-là.

Les spéculations allaient bon train concernant le phénomène que nombre de Mauriciens ont aperçu dans le ciel, le dimanche 29 septembre. Il s’agit en fait des restes d’une fusée lancée un peu plus tôt en Californie, aux Etats-Unis. Le journal sud-africain «The Age» cite un astronome qui donne une explication plausible concernant cette boule lumineuse.

 

L’objet volant aperçu dans le ciel mauricien, le dimanche 29 septembre, a été identifié. Il s’agit des restes d’un engin spatial utilisé pour propulser la fusée Falcon 9, qui transporte un satellite météorologique, avance un astronome sud-africain dans l’édition en ligne de The Age. Le halo vu plusieurs heures après est, en fait, les réservoirs de carburant relâchés pour augmenter la traction lors du retour de la fusée dans l’atmosphère pour éviter un incident.

 

Sur le site de NBC News, on explique que la fusée Falcon 9, utilisée pour des vols commerciaux vers l’espace, avait à son bord le satellite CASSIOPE. Lancée en Californie vers 20 heures dimanche, la fusée est redescendue quelques heures après. Et c’est une pratique courante de relâcher les réservoirs de carburant en entrant dans l’atmosphère terrestre afin de réduire le nombre de débris en orbite autour de la Terre, selon l’astronome sud-africain Greg Roberts.

 

Il ne s’agit donc aucunement d’un objet volant non identifié ou autre phénomène comme beaucoup l’on avancé dans un premier temps sur les réseaux sociaux. Même les théories avancées par l’Association des astronomes de Maurice n’étaient pas plausibles. Ils se sont d’ailleurs alignés sur l’explication de Greg Roberts.

 

La station météorologique de Vacoas affirmait, de son côté, que ce n’était pas un événement météorologique. Elle avait indiqué à l’express, dimanche, qu’un pilote d’un vol commercial avait vu le phénomène. L’objet lumineux a été aperçu 3 à 4 mile nautiques, mais se dissipait.

Commentaires

Patriot | 10/01/13

It's not the fault of our local amateurs who did their best in absence of any institution set by responsible authority. The latter has the duty to have required people and facilities to inform and protect its citizens. We need not rely on foreigners for everything. What if these represented a threat to our security?

asen | 10/01/13

mo ti croire ki la syrie pe envoye bombe chimic lors nu

roland | 10/01/13

wowww, reaction plus con ki mne tanD ziska ler

Farsight | 10/01/13

Alors li pas pou compte jours pou Naveen Ramgoolam ni pou MMM/MSM.Au moin nou fine gagne ene explication astere.

Serge Florens | 10/01/13

Selon le site de la NASA (http://www.nasaspaceflight.com/2013/09/spacex-debut-falcon-9-v1-1-cassio...), Falcon 9 emportait 7 satellites: CASSIOPE, POPACS (3 sphères), CUSat-1 et 2, et DANDE. J'ajouterai que le halo ne peut être les réservoirs mais plutôt le carburant expulsé des réservoirs. Aussi, le halo a été vu moins d’une heure après le lancement : Lancement à 16h00 TU, observation du halo à 16h58 TU. Dommage que même à l'heure de l'Internet, nos medias attendent la publication dans les medias étrangers pour recopier texto, sans analyse ni vérification – et donc avec toutes les fautes et imprécisions. Pas encourageant pour les passionnés Mauriciens qui essayent de se faire entendre en prenant le soin de bien vérifier et expliquer le phénomène. On n’est jamais prophète chez soi !

Yul | 10/01/13

Vous avez raison. Il y avait 6 satellites dont CASSIOPE pour le Canada. Cela revient moins cher si on peut partager les frais pour mettre le "payload' en orbite.
Voici comme le Falcom 9 fonctionne:http://www.spacex.com/falcon9

La boule : c'est "The second stage engine ignites a few seconds after stage separation, and can be restarted multiple times to place multiple payloads into different orbits"

EN premier lieu, c'est CASSIOPE ( ~ 20 mins aprè le liftoff) qui a été mise en orbite, puis le cluster de 3 cubesats POPACS d'une collaboration de deux universités et après les deux autres CUSat de Cornell Uni et DANDE de l'Université de Colorado ( Boulder)

joey | 10/01/13

N chance pan fer apel singa pou rien...

madame Florise... | 10/01/13

t ant mieux coume ca bande dimoune conné qui pé arrivé zotte pas gagne peur .Bravo à la station météorologique de Vacoas bon prononstique

esope2 | 10/02/13

A chaque fois qu’un sujet sérieux apparaît sur un forum, il y a une horde de petits Mauriciens qui montent à l’assaut et inondent le forum de leurs inepties. Sur ce sujet depuis dimanche soir, on peut faire un triste constat, les commentaires acceptés qui font référence à la politique et aux superstitions sont majoritaires. Les commentaires qui ont un peu de contenu se perdent dans cette marée de nonsense. Ne serait-il pas possible de filtrer/éliminer ce genre de commentaire dans le but d’élever le niveau de la discussion ? Je fais un appel aux modérateurs de l’express pour qu’ils agissent dans ce sens.

LOLfactor | 10/02/13

T'en fais pas esope2. Les commentaires démontre le niveau d'intelligence de ceux qui écrivent et, de ceux qui les cautionnent.

Falcon | 10/02/13

What if there is a risk of these objects (fuel reservoir) crashes on residential areas in mauritius. If ever it was really What they say. Could be a missile test above our head.