Boule lumineuse dans le ciel : les causes identifiées

La fusée Falcon 9 lors de son lancement en Californie le dimanche 29 septembre. Ce sont des débris de cette fusée qui ont provoqué une boule lumineuse aperçue dans le ciel mauricien ce soir-là.

Les spéculations allaient bon train concernant le phénomène que nombre de Mauriciens ont aperçu dans le ciel, le dimanche 29 septembre. Il s’agit en fait des restes d’une fusée lancée un peu plus tôt en Californie, aux Etats-Unis. Le journal sud-africain «The Age» cite un astronome qui donne une explication plausible concernant cette boule lumineuse.

L’objet volant aperçu dans le ciel mauricien, le dimanche 29 septembre, a été identifié. Il s’agit des restes d’un engin spatial utilisé pour propulser la fusée Falcon 9, qui transporte un satellite météorologique, avance un astronome sud-africain dans l’édition en ligne de The Age. Le halo vu plusieurs heures après est, en fait, les réservoirs de carburant relâchés pour augmenter la traction lors du retour de la fusée dans l’atmosphère pour éviter un incident.

Sur le site de NBC News, on explique que la fusée Falcon 9, utilisée pour des vols commerciaux vers l’espace, avait à son bord le satellite CASSIOPE. Lancée en Californie vers 20 heures dimanche, la fusée est redescendue quelques heures après. Et c’est une pratique courante de relâcher les réservoirs de carburant en entrant dans l’atmosphère terrestre afin de réduire le nombre de débris en orbite autour de la Terre, selon l’astronome sud-africain Greg Roberts.

Il ne s’agit donc aucunement d’un objet volant non identifié ou autre phénomène comme beaucoup l’on avancé dans un premier temps sur les réseaux sociaux. Même les théories avancées par l’Association des astronomes de Maurice n’étaient pas plausibles. Ils se sont d’ailleurs alignés sur l’explication de Greg Roberts.

La station météorologique de Vacoas affirmait, de son côté, que ce n’était pas un événement météorologique. Elle avait indiqué à l’express, dimanche, qu’un pilote d’un vol commercial avait vu le phénomène. L’objet lumineux a été aperçu 3 à 4 mile nautiques, mais se dissipait.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

A voir aussi

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires