Sport Local

Athlétisme : 5e meeting d’Afrique des épreuves combinées et Meeting international de Maurice - L’heure de vérité

A un jour du 5e meeting d’Afrique des épreuves combinées et du Meeting international d’athlétisme, prévus aujourd’hui et demain au stade Germain-Comarmond à Bambous, les athlètes kényans s’entraînaient hier à 11h30 sur le spurtan du stade Maryse-Justin sous l’oeil de leur entraîneur Joseph Mosonik. Ils seront en action en sprint long, la fédération kényane voulant
développer cette discipline.


Joseph Mosonik apprécie l’opportunité qui lui est offerte de venir à Maurice et d’y prendre part à une compétition internationale. Son objectif et celui de ses athlètes : tenter de se qualifier pour les championnats d’Afrique prévus au Bénin du 26 juin au 1er juillet et les Jeux olympiques de Londres (27 juillet-12 août). A l’en croire, il y aura peut-être des minima réalisés à Bambous.


Le groupe qu’il entraîne est composé de neuf Kényans, originaires de la Rift Valley, et d’un Soudanais. Ils sont arrivés lundi et apprécient depuis «les lieux, la cuisine et l’hospitalité» de même que les facilités mises à leur disposition à Réduit. Parmi ces athlètes kényans, deux noms sont à retenir : Julius Rotich, médaillé de bronze sur 400m haies aux 10es Jeux d’Afrique de Maputo l’année dernière, et Dickson Tuwei, champion d’Afrique junior du 800m en 1’47 lors de l’édition tenue à Maurice en 2009.


«Je veux réaliser ma meilleure performance ici à Maurice. J’espère courir en 1’43-1’44. Les minima qualifi catifs pour Londres sont de 1’45. C’est ma première tentative de me qualifier pour les Jeux olympiques. C’est un rêve pour moi», déclare Dickson Tuwei, fi naliste aux Championnats du monde juniors au Canada en 2010 et détenteur d’un record personnel de 1’46.1, chrono réalisé à Reutlingen, l’année dernière, lors de la Diamond League avec à la clé une quatrième place, son meilleur rang à ce niveau.


Le Kényan, qui s’est spécialisé dans le 800m il y a quatre ans, retrouvera cette compétition le 11 mai à Doha et le 19 mai à Shanghai. La première journée du 5e meeting d’Afrique des épreuves combinées débute ce matin à 10 heures au stade Germain-Comarmond à Bambous. La compétition s’y poursuivra jusqu’à 17h30. Elle y reprend demain à 10 heures pour la seconde journée des épreuves combinées et le Meeting international en présence de 38 athlètes étrangers.


«Tout est pratiquement fin prêt. Nous avons eu une réunion mardi et nous avons arrêté la liste défi nitive des engagés. Nous accueillerons quelque 38 athlètes étrangers, soit une dizaine de nationalités différentes. En y ajoutant les locaux, ces deux jours de compétition réuniront quelque 80 athlètes», déclarait Stéphan Buckland, responsable de l’organisation du Meeting international de Maurice, hier après-midi.

Commentaires

yan | 04/13/12

Si pas ti ena competition epreuves combines sa 2 zourn la ti pou mari matte.... Ki meeting international zotte p coser la...si mo pas tromper pou ena zis 5-6 epreuves international..sa meme ki appelle meeting international a? Fdration athletisme p dcouillon a cose sa meme nivo nou athletisme in vine bien bien bas...Ban zen n pli envie faire athletisme comme carriere a cose ki nivo la in vine bien bas... pna entrainere comptents kan get performance deza fini comprend ki entrainere athletisme maurice pna aucaine nivo. Eski zotte in faire meme athletisme dans zotte la vie sa ban la.... mo bien sceptique. Donc li pou normal ki performance athletisme bien pauvre ek ridicule. kan nou trouve nou ban senior zom p galoupe 100m en 10"98...? Ban femme nivo mondial p galoupe moins... 800m dans 1,56-1,57...bin zotte ti capave galoupe ek ban femme dans ban memeting international >>???? Kit fois gagne bat tout. Athltisme in mort dans sa pays la.